Le chef de l'ONUSIDA en Afrique du Sud pour soutenir la campagne contre le VIH

28 septembre 2011

Le Directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA), Michel Sidibé, a débuté mercredi une visite d'une semaine en Afrique du Sud qui a lancé l'an dernier une grande campagne de lutte contre le virus dont les résultats sont encourageants.

« L'Afrique du Sud a démontré un leadership visionnaire dans la réponse au VIH/Sida ces dernières années. Dans une courte période, de véritables résultats ont été accomplis », a dit le Directeur exécutif de l'ONUSIDA.

« Dans les prochains jours, j'espère rencontrer les hommes et les femmes qui ont permis que cela se produise ainsi que les familles qui en bénéficient », a-t-il ajouté.

M. Sidibé a débuté une visite de sept jours en Afrique du Sud le dans le cadre de l'objectif de zéro infection au VIH chez les enfants d'ici à 2015. Pendant sa visite, le Directeur de l'ONUSIDA a rencontré le Ministre sud-africain de la Santé, Aaron Motsoaledi, afin de discuter des progrès de la campagne. Au lancement de cette campagne en avril 2010, environ deux millions de personnes avaient effectué un test du VIH. Au mois de septembre 2011, ce chiffre devait être de plus de 13 millions de personnes.

Selon M. Motsoaledi, le succès de la campagne est largement dû au fait que ce ne sont pas les populations qui ont eu à demander d'effectuer un test du VIH, c'est le gouvernement qui est allé demander à la population de participer.

Le Ministre et le Directeur de l'ONUSIDA ont aussi discuté de la campagne de traitements antirétroviraux. M. Motsoaledi a souligné le fait que 400.000 personnes supplémentaires ont débuté une thérapie à base d'antirétroviraux. Le gouvernement a rendu les traitements accessibles dans plus de 2.000 centres de santé soit 490 de plus qu'auparavant.

Pendant la semaine, M. Sidibé doit se rendre dans la province de Guateng sur des sites mis en place par l'OUNUSIDA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.