Une jeune fille des Philippines remporte un concours de dessins du PNUE

Ce dessin qui a remporté un concours du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) montre à la fois "une forêt durable et les causes de la destruction de la forêt".
Ce dessin qui a remporté un concours du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) montre à la fois "une forêt durable et les causes de la destruction de la forêt".

Une jeune fille des Philippines remporte un concours de dessins du PNUE

Une passion pour les promenades en forêt dans son pays les Philippines a servi d'inspiration pour Trisha Co Reyes, la jeune gagnante de l'édition de 2011 du concours international de peinture sur le thème de l'environnement pour les enfants organisé par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Le dessin de Trisha est arrivé en tête devant ceux de 600.000 autres enfants qui ont participé au concours. Il montre une jeune fille qui tire des gros rideaux gris couverts par des images d'arbres abîmés dans un paysage pollué, pour dévoiler une forêt colorée avec une faune abondante. Elle explique que le dessin est un appel pour que les gens apprécient la valeur des forêts et pour les encourager à planter des arbres.

« Mon dessin montre deux côtés, une belle forêt naturelle et durable d'une part et les causes de la destruction des forêts de l'autre. Les forêts sont indispensables pour la vie sur Terre, mais leur destruction est devenue un problème mondial. Nous devons conserver le plus grand trésor biologique sur Terre pour que les forêts fassent toujours partie de nos vies, » a expliqué Trisha.

En tant que gagnante de la compétition, la jeune fille a reçu un prix de 2.000 dollars et un voyage payé pour participer à la Conférence internationale des enfants et des jeunes sur l'environnement à Bandung en Indonésie du 27 septembre au 1 octobre.

Le deuxième prix revient à Erina Hashimoto du Japon qui a 14 ans. Son dessin montre un œil humain qui regarde une petite forêt où les fourmis, coccinelles et d'autres insectes marchent sur le feuillage.

« Je peux trouver de nombreuses espèces dans un petit coin de la forêt. Quand j'ai créé le dessin, j'ai eu l'impression de les rejoindre dans leur monde et vivre avec eux. Si chacun d'entre nous regarde la nature de notre environnement avec affection, la Terre peut se transformer en planète enrichie, » a dit Erina.

Les autres gagnants régionaux cette année sont Monica Adhiambo Arego du Kenya, Marylène Schröder d'Allemagne, Lara Garcia d'Argentine, Ali Lalali Mariam de Bahreïn et Prerika Chawla des Etats-Unis.

L'édition de 2011 de la compétition marque son 20ème anniversaire. Depuis sa création, plus de trois millions d'enfants de plus de 100 pays ont dessiné leurs craintes d'un environnement endommagé et leurs espoirs dans des solutions pour régler les problèmes de déforestation, de destruction d'habitats et de pollution.

« Cette année, la compétition fait le lien entre les enfants de Rio de 1992 avec ceux de Rio+20. Le monde d'aujourd'hui est très différent de celui des enfants qui ont participé à la première édition du concours, au niveau géopolitique et économique avec davantage de défis liés à la recherche d'un emploi décent pour les jeunes et la lutte contre la dégradation environnementale, » a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

La compétition internationale de dessin est organisée chaque année depuis 1991 par le PNUE et par la Fondation pour la paix mondiale et l'environnement (FGPE).