Le Togo appelle à plus de coopération contre le trafic de drogue et la piraterie

24 septembre 2011

Dans un discours à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le Premier ministre du Togo, Gilbert Fossoun Houngbo, a appelé samedi à davantage de coopération pour lutter contre le trafic de drogue et la piraterie, phénomènes qui ont récemment augmenté aux larges des côtes du Togo.

« Les crises et conflits, les nouvelles menaces à la paix et à la sécurité internationales, telles que la piraterie maritime, la cybercriminalité et le trafic de drogue, qui sapent les efforts de consolidation de la paix dans le monde, doivent interpeller davantage la communauté internationale en l'amenant à repenser le rôle des Nations Unies dans le contexte de la sécurité du développement économique et social », a déclaré Gilbert Fossoun Houngbo devant les autres Etats membres des Nations Unies.

« Au moment où la sous-région ouest-africaine connaît un regain de violence dû au trafic de drogue et au terrorisme ambiant, l'on ne saurait admettre que nos côtes soient prises en otage par des pirates comme c'est le cas récemment dans les eaux aux larges du Bénin et du Togo. J'en appelle à une coopération plus étroite entre tous les pays afin de combattre efficacement ce nouveau phénomène », a-t-il ajouté.

Concernant la gouvernance, le Togo a assuré vouloir rester « fidèle à sa nouvelle vision du partage de la victoire avec tous les acteurs de bonne volonté incluant les partis politiques ayant perdu les élections ».

Le gouvernement, dans la perspective des élections locales et législatives qui auront lieu en 2012, souhaite mettre en œuvre « les recommandations de la mission d'observation électorale de l'Union Européenne ainsi que des réformes institutionnelles et constitutionnelles », a assuré M. Houngbo.

Au sujet de l'élection de nouveaux membres non-permanents au Conseil de sécurité de l'ONU, le Premier ministre togolais a indiqué que son pays figurait « parmi les candidats du Groupe des Etats d'Afrique qui solliciteront les suffrages des Etats membres à l'occasion de ces élections ».

« Je voudrais inviter chacune des délégations à garder à l'esprit la nécessité de voir émerger, à la suite des élections, un Conseil de sécurité équilibré et représentatif de toutes les grandes régions de l'Afrique, notamment l'Afrique de l'Ouest », a-t-il expliqué.

« Cette noble ambition que nourrit donc le Togo ne saurait se réaliser sans l'appui de vos délégations à sa candidature », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Togo plaide pour l'amélioration des mécanismes d'aide au développement

Le Premier ministre du Togo, Gilbert Fosoun Houngbo, a appelé vendredi à une amélioration des mécanismes de l'aide pour la mise en œuvre de politiques de développement durable, dans un discours prononcé lors du débat annuel de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.