Le Népal promet de conclure le processus de paix le plus tôt possible

24 septembre 2011

Dans un discours prononcé samedi à l'Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre du Népal, Baburam Bhattarai, a promis de conclure le processus de paix le plus tôt possible.

Dans un discours prononcé samedi à l'Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre du Népal, Baburam Bhattarai, a promis de conclure le processus de paix le plus tôt possible.

Rappelant que la fin de la guerre civile avait eu lieu en 2006 permettant la création d'un nouveau Népal, il a estimé que beaucoup de chemin avait été parcouru depuis.

« Nous devons consolider ces gains historiques et les institutionnaliser pour établir une paix, une justice et une prospérité durables pour tous. Mon gouvernement est pleinement engagé à le faire avec la conclusion du processus de paix et la rédaction d'une nouvelle constitution par l'Assemblée constituante le plus tôt possible », a déclaré M. Bhattarai.

« La Constitution garantira non seulement les normes et valeurs démocratiques fondamentales. Mais elle garantira aussi que notre démocratie multipartite soit ouverte à tous, participative et changeant la vie, notamment pour les masses laborieuses opprimées et les personnes marginalisées », a-t-il ajouté.

Selon lui, la transformation du pays doit être holistique pour avoir un effet durable sur le peuple. « Nous avons l'intention d'achever le processus de transition grâce au consensus et à la coopération de tous les partis politiques et les parties prenantes. Nous sommes confiants qu'avec la coopération et la bonne volonté internationale nous réussirons à le faire le plus tôt possible », a-t-il dit.

Le Premier ministre du Népal a remercié les Nations Unies, notamment la Mission des Nations Unies au Népal pour avoir fourni un soutien et une assistance à travers notre processus de paix.

Fin août, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait salué l'élection de Baburam Bhattarai, au poste de Premier ministre. Il avait noté les discussions sérieuses et les progrès accomplis au cours des derniers mois dans le domaine de la réintégration et de la réhabilitation des anciens combattants de l'ex-armée maoïste, et avait pris note des aspects de la future constitution du Népal. Il avait exhorté les parties à résoudre définitivement ces questions au cours de la nouvelle prorogation de trois mois du mandat de l'Assemblée constituante, destinée à lui permettre d'achever ses travaux.

Depuis deux ans, les gouvernements népalais successifs n'ont pas réussi à résoudre deux dossiers : la rédaction d'une nouvelle Constitution et l'intégration dans l'armée régulière de 19.000 anciens rebelles maoïstes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Népal : l'ONU salue l'élection d'un nouveau Premier ministre

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué l'élection le 28 août de M. Babu Ram Bhattarai, au poste de Premier ministre du Népal et a souhaité l'établissement prochain d'un gouvernement inclusif par voie de consensus et de compromis.