Le Yémen au bord d'une catastrophe humanitaire, prévient l'UNICEF

20 septembre 2011

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a prévenu mardi que le Yémen était au bord d'une crise humanitaire avec des taux de malnutrition qui sont parmi les plus élevés au monde, notamment chez les enfants des communautés déplacées par des affrontements.

« Les programmes de vaccination sont menacés puisque le manque d'électricité et de gaz compromet la chaîne du froid et donc la viabilité des vaccins, particulièrement dans les zones rurales. Le risque d'épidémies telles que la rougeole augmente de jour en jour, » a déclaré mardi une porte parole de l'UNICEF à Genève, Marixie Mercado.

Les enfants ont accumulé un retard scolaire de presque deux mois à cause des combats qui font rage dans un pays qui était déjà à la traîne en ce qui concerne l'enseignement primaire.

« L'UNICEF fait appel à tous ses partenaires pour éviter que la catastrophe menaçante ne se déclare, » a dit Mme Mercado.

Le Yémen est en proie à des violences depuis le mois de février alors qu'une partie de la population réclame davantage de libertés et une gouvernance démocratique. Le gouvernement yéménite a répondu par la répression aux demandes des manifestants.

Lundi, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fermement condamné l'« usage excessif de la force » par les forces de l'ordre à l'encontre de manifestants non armés, faisant de nombreux morts et blessés au cours des derniers jours. Il a appelé les autorités yéménites à protéger les civils et à respecter leurs obligations tels que définies par le droit international.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.