Inondations au Pakistan : les agences de l'ONU intensifient l'assistance

16 septembre 2011

Alors que des pluies torrentielles affectent plusieurs régions au sud du Pakistan touchant 5,5 millions de personnes et ayant causé la mort de 230 personnes, les agences des Nations Unies intensifiaient vendredi leurs opérations, notamment la distribution d'une aide alimentaire et médicale.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), 1,1 million de maisons ont été détruites et 4,5 millions d'hectares de terrain ont été submergés.

« La mobilisation des ressources financières est actuellement une contrainte majeure », a déclaré une porte-parole d'OCHA, Elisabeth Byrs, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse. « L'ONU est en train de finaliser son appel de fonds d'urgence, afin qu'il soit lancé tôt la semaine prochaine ».

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a déjà lancé des distributions de rations alimentaires aux personnes les plus affectées par les inondations. Plus de 15.000 personnes dans le district de Badin, dans le sud de la province du Sindh ont reçu une assistance.

Le PAM gère actuellement des opérations dans les trois districts les plus affectés de Badin, Mirkupas et Shaheed Benazirabad, et compte étendre les distributions dans d'autres districts dans les prochains jours, a précisé l'agence onusienne dans un communiqué.

Le PAM prévoit de fournir une assistance d'urgence a environ un demi million de personne d'ici la fin du mois et à environ 2,2 millions de personnes d'ici le mois octobre.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a conduit une évaluation rapide dans les 22 districts du Sindh pour identifier les centres de santé en service pour la population. L'évaluation a constaté que 224 centres de santé sur 839 étaient inaccessibles, submergés ou détruits par les eaux. L'OMS est en train d'acheminer dans les zones isolées des vaccins et des médicaments.

Sur les 5,5 millions de personnes, 2,7 millions de personnes sont des enfants dont 760.000 ont moins de cinq ans. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a acheminé de l'eau potable, des systèmes d'assainissement et du matériel de santé.

L'année dernière, des inondations sans précédent ont submergé un cinquième du Pakistan, tuant plus de 2.000 personnes et affectant au total 20 millions de personnes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Inondations : Ban Ki-moon appelle à soutenir le Pakistan

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est préoccupé par les inondations récentes au Pakistan qui ont affecté cinq millions de personnes, détruits ou endommagés un million de foyers et quatre millions et demi d'hectares de terre.