Le Conseil de sécurité proroge le mandat du Bureau de l'ONU en Sierra Leone

14 septembre 2011

Le Conseil de sécurité a prorogé mercredi jusqu'au 15 septembre 2012 le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BINUCSIL).

Par sa résolution 2005 (2011), adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité, qui était saisi du rapport du Secrétaire général sur le BINUCSIL, souligne qu'il importe que le Bureau et l'équipe de pays des Nations Unies en Sierra Leone « atteignent ensemble les objectifs de la Vision commune relevant de leurs mandats respectifs ».

Le Conseil engage également la Commission de consolidation de la paix (CCP) à aider le gouvernement sierra-léonais et le BINUCSIL à préparer les élections de 2012.

Le représentant de la Sierra Leone a exprimé ses remerciements au Conseil de sécurité pour avoir voté cette résolution. Celle-ci, a-t-il dit, « reflète la solidarité du Conseil à l'égard de la Sierra Leone et son engagement à veiller à ce que les gains réalisés dans la consolidation de la paix soient maintenus ».

Lundi, le Représentant de l'ONU pour ce pays, Michael von der Schulenburg, avait souligné devant le Conseil de sécurité que les récents incidents entre partisans de partis politiques en Sierra Leone soulignaient les risques potentiels d'affrontements durant le processus électoral à venir. L'un des principaux candidats de l'opposition a notamment été violemment attaqué et blessé à la tête il y a quelques jours.

Le Représentant spécial avait appelé la classe politique sierra léonaise à adopter une attitude responsable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sierra Leone : l'ONU appelle la classe politique au calme après des incidents

Alors que la Sierra Leone a effectué des progrès considérables pour stabiliser la situation politique ces dernières années, les récents incidents entre partisans de partis politiques soulignent les risques potentiels d'affrontements durant le processus électoral à venir, a estimé lundi le Représentant de l'ONU pour ce pays, Michael von der Schulenburg, qui a appelé la classe politique sierra léonaise à adopter une attitude responsable.