Le Conseil des droits de l'homme nomment les experts pour enquêter en Syrie

Sergio Pinheiro.
Sergio Pinheiro.

Le Conseil des droits de l'homme nomment les experts pour enquêter en Syrie

La Présidente du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, Laura Dupuy Lasserre, a nommé lundi trois experts de haut niveau en tant que membres de la Commission d'enquête chargée d'enquêter sur toutes les violations présumées des droits de l'homme depuis mars 2011 en Syrie.

Ces trois experts sont Mme Yakin Erturk, M. Sergio Pinheiro, et Mme Karen Abu Zeid. M. Pinheiro agira comme président de la Commission.

Sergio Pinheiro (Brésil) a été coordonnateur de recherche au Centre pour l'étude de la violence, et professeur de science politique (retraité) à l'Université de São Paulo. Il a également enseigné à l'Université de Columbia, l'Université Notre Dame, l'Université d'Oxford, et l'École des Hautes études en sciences sociales, à Paris. En 2003, M. Pinheiro a été nommé par le Secrétaire général de l'ONU comme expert indépendant, afin de préparer une étude approfondie sur la violence contre les enfants. Il a également occupé le poste de Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi de 1995 à 1998 et au Myanmar de 2000 à 2008. Il a servi en tant que Secrétaire d'État au Brésil pour les droits de l'homme sous le Président Fernando Henrique Cardoso.

Mme Yakin Ertürk (Turquie) est actuellement professeur de sociologie à l'Université technique du Moyen-Orient (METU) à Ankara, Turquie. Entre 1997 et 1999, elle a été directrice de l'Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme (INSTRAW) pour les Nations Unies à Saint-Domingue, en République dominicaine. Elle a servi comme directrice de la Division des Nations Unies pour la promotion de la femme (DAW) à son siège à New York de 1999 à 2001. En août 2003, elle a été nommée Rapporteuse spéciale pour la Commission des Nations Unies sur les droits de l'homme sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences, un poste qu'elle a occupé jusqu'en décembre 2009. Elle a récemment été élue par les ministres du Conseil de l'Europe pour un mandat de quatre ans au sein du Comité européen sur la prévention de la torture (CPT).

Karen Abu Zeid (Etats-Unis) a été Commissaire générale de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) de 2005 à 2010. Avant de rejoindre l'UNRWA, elle a travaillé pour le Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés pendant 19 ans.

Le Conseil a décidé d'établir cette Commission internationale d'enquête indépendante à l'occasion d'une réunion spéciale consacrée à la situation en Syrie le 23 août 2011.

Le mandat de la Commission est d'enquêter sur toutes les violations présumées des droits de l'homme depuis mars 2011 en Syrie, d'établir les faits et les circonstances qui peuvent constituer de telles violations et, si possible, d'identifier les responsables. La Commission doit rendre publiques ses conclusions au Conseil dès que possible, et en tout cas avant la fin de novembre 2011.

Le Conseil des droits de l'homme a demandé au Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) de fournir le soutien administratif, technique et logistique nécessaire pour permettre à la Commission de s'acquitter de son mandat. La Présidente du Conseil des droits de l'homme, Laura Dupuy Lasserre, a souligné l'importance pour les autorités syriennes de coopérer pleinement avec la Commission.