Népal : l'ONU demande l'amélioration des conditions de vie des serfs affranchis

6 septembre 2011
Un employé de l'ONU au Népal discute avec un ancien Haliya.

Les Nations Unies et ses partenaires au Népal ont réclamé mardi au gouvernement des avancées concrètes pour améliorer les conditions de vie de plus de 100.000 travailleurs asservis qui n'ont pratiquement pas changé depuis que le système de servage a été aboli en 2008.

Le système des haliyas est une pratique qui vient des régions du centre et de l'ouest du pays. Cela touchait plus de 100.000 personnes, y compris des enfants, majoritairement de l'ethnie des Dalits, considérés comme des « intouchables », en bas de la hiérarchie du système de castes hindou.

« Trois ans après la signature de l'accord qui a aboli le servage, les haliyas libérés attendent toujours l'aide et la compensation qui leur avait été promise et ils n'ont pas encore reçu leurs cartes d'identité. En conséquence, les haliyas libérés ont toujours du mal à avoir accès aux services de base, comme le logement, la santé et l'alimentation ce qui les force souvent à vivre dans des conditions déplorables. L'absence d'accès à des moyens de subsistance alternatifs, pourtant promises dans l'accord, force un grand nombre de haliyas à continuer la vie de serfs pour les mêmes propriétaires terriens », déplorent le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) et l'Organisation internationale du travail (OIT) dans un communiqué de presse conjoint avec leurs partenaires locaux.

Les agences onusiennes et leurs partenaires népalais ont constaté que la loi supposée interdire le travail forcé n'est pas encore ratifiée, et que le gouvernement n'a pas encore honoré sa promesse de former une Commission d'émancipation et de compensation des haliyas et que presqu'aucun progrès n'a été fait depuis la libération des haliyas en 2008.

L'ONU et ses partenaires appellent donc le gouvernement à mettre en œuvre l'accord de 2008 immédiatement et à réhabiliter et à compenser les haliyas pour leur permettre de sortir du servage de façon durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.