Somalie : le Puntland et le Galmudug s'engagent à mieux coopérer

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga.
Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga.

Somalie : le Puntland et le Galmudug s'engagent à mieux coopérer

Lors d'une réunion lundi à Mogadiscio pour définir une feuille de route destinée à achever la transition en Somalie, les dirigeants des Etats de Galmudug et du Puntland se sont engagés à mieux communiquer et à mieux coopérer pour affronter les menaces communes, a indiqué le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie.

Mohamed Ahmed Alin, Président de l'Etat Galmudug, et Abdirahman Mohamed Mohamud ("Farole"), Président de l'Etat du Puntland, ont adopté un plan en trois points.

Cet accord important a été édicté, en présence de Cheikh Sharif Hassan Adan, le Président du Parlement fédéral de transition, Ali Mohamed Abdiweli, le Premier ministre du Gouvernement fédéral de transition, et plusieurs ministres et hauts responsables somaliens.

« Je suis extrêmement heureux que les Nations Unies aient été en mesure de réunir les parties en marge de la réunion consultative et qu'elles aient décidé, dans un esprit de réconciliation fraternelle, de garantir que le processus de paix avance », a déclaré le Représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Augustine Mahiga.

Plus précisément, le Président Mohamud et le Président Alin ont accepté d'établir et de maintenir une communication directe au plus haut niveau, de régler les problèmes futurs de manière coopérative et de reconnaître qu'ils font face à une menace commune issue des groupes d'insurgés.

« Puntland et Galmudug sont aux avant-postes de la Somalie dans la lutte actuelle contre les extrémistes violents qui s'appuient de plus en plus sur des tactiques de terreur pour tenter de perturber le processus de paix. Comme nous travaillons ensemble à cette importante conférence à adopter une feuille de route pour mettre fin à la période de transition en Somalie, je suis très heureux de constater que les deux dirigeants ont montré des qualités d'hommes d'Etat en acceptant de travailler ensemble. L'ONU continue à se tenir prête à les assister », a ajouté M. Mahiga.

Du 4 au 6 septembre, les acteurs clés somaliens sont réunis à Mogadiscio, sous l'égide de l'ONU, pour définir une feuille de route afin d'achever la transition en Somalie dans les douze prochains mois.