Le chef de l'ONU en Côte d'Ivoire fait ses adieux au Président ivoirien

1 septembre 2011

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi, a présenté mercredi ses adieux au Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, au terme de sa mission de près de quatre ans.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d´Ivoire, YJ Choi, a présenté mercredi ses adieux au Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, au terme de sa mission de près de quatre ans.

M. Choi a dit avoir eu la chance de servir le peuple ivoirien au cours de son mandat qui s'est achevé le même jour.

« Arrivé le 20 novembre 2007 à la tête de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), M. Choi a suivi et accompagné les différentes phases du processus électoral ivoirien et a notamment marqué de son empreinte la certification explicite des résultats de l'élection présidentielle, en particulier du second tour du 28 novembre 2010 », a souligné l'ONUCI dans un communiqué de presse.

Il a dit devant la presse avoir engrangé une grande expérience au cours de sa présence dans le pays et a exprimé ses meilleurs vœux à la Côte d'Ivoire.

M. Choi était accompagné du nouveau Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, Arnauld Akodjenou, qu'il a présenté au Président Ouattara. Il a remis au Chef de l'Etat ivoirien un exemplaire de son ouvrage « East and West. Understanding the rise of China » [Est et ouest, comprendre l'ascension de la Chine] publié en 2008.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : la situation humanitaire et sécuritaire préoccupe toujours

La situation humanitaire et sécuritaire reste inquiétante malgré les progrès dans l'acheminement de l'assistance et le déploiement récent de Casques bleus de l'Opération des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire (ONUCI) dans les zones les moins sûres, notamment à l'ouest et au nord du pays.