Libye : l'UNICEF répond à la crise de l'eau à Tripoli

29 août 2011

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a distribué ce weekend 23.000 bouteilles d'eau à Tripoli pour répondre aux besoins urgents en eau potable alors qu'on s'attend à ce que la situation se dégrade dans la capitale libyenne.

90.000 bouteilles d'eau supplémentaires étaient attendues lundi et l'UNICEF planifie actuellement le transport par camions et bateaux de cinq millions de litres d'eau potable vers Tripoli.

« L'UNICEF répond aux besoins immédiats à Tripoli, mais nous nous restons très préoccupés par la situation puisque nous risquons une pénurie d'eau potable dans les jours à venir. Cela risque d'entraîner des épidémies sans précédent, » a déclaré le chef du bureau de l'UNICEF en Libye, Christian Balslev-Olesen.

Une équipe technique de l'UNICEF travaille avec les autorités libyennes pour faciliter une évaluation des puits, prévoir des solutions d'urgence et identifier des sources d'eau alternatives.

« La situation actuelle est le scénario du pire, et une reprise rapide du ravitaillement est cruciale, » a ajouté M. Balslev-Olesen.

Depuis le début du conflit, des coupures d'électricité et des pénuries de carburant ont mis en difficulté le système de distribution d'eau potable en Libye et les besoins en eau du pays risquent de ne pas être satisfaits.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : la priorité est à la fourniture de l'assistance humanitaire, selon l'ONU

Le Conseiller spécial de l'ONU pour la planification post-conflit en Libye, Ian Martin, estime que la priorité est la fourniture de l'assistance humanitaire et la gestion des services en matière de santé, d'eau et d'alimentation.