Ban Ki-moon appelle le Soudan du Sud à restaurer la sécurité dans le Jonglei

23 août 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi le gouvernement du Soudan du Sud à restaurer la sécurité dans l'Etat de Jonglei, où des affrontements meurtriers ont fait au moins 600 morts en quelques jours.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par les récents combats entre les communautés Murle et Lou Nuer dans l'Etat de Jonglei, au Soudan du Sud, qui ont causé la mort d'au moins 600 personnes, fait plus de 750 blessés et causé le déplacement d'un grand nombre de personnes depuis le 19 août 2011 », a dit son porte-parole dans une déclaration.

« Le Secrétaire général appelle le gouvernement du Soudan du Sud à prendre toutes les mesures pour restaurer la sécurité dans l'Etat de Jonglei, pour protéger les civils affectés par cette violence et pour travailler avec les deux communautés afin de réduire les tensions », a-t-il ajouté.

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) se tient prête à apporter son assistance au gouvernement afin qu'il puisse remplir son rôle qui consiste à fournir la sécurité et protéger les civils, souligne la déclaration.

Le Soudan du Sud est devenu officiellement indépendant le 9 juillet 2011.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.