La CPI accueille la Grenade en tant que nouvel Etat partie

La CPI accueille la Grenade en tant que nouvel Etat partie

Siège de la Cour pénale internationale à La Haye.
La Cour pénale internationale (CPI) a accueilli mardi la Grenade en tant que nouvel Etat partie, au cours d'une cérémonie tenue au siège de la Cour à La Haye, aux Pays-Bas.

Par un geste symbolique, le Président de la Cour, le juge Sang-Hyun Song, a remis un exemplaire spécial du Statut de Rome à l'Ambassadeur de la Grenade, Stephen Fletcher.

Soulignant que la Grenade s'inscrivait dans la continuité « d'une fierté de tradition caribéenne consistant à soutenir la Cour pénale internationale », le Président de la CPI a déclaré que « chaque Etat qui rejoint la CPI envoie un message fort qu'il ne tolérera pas les crimes de génocide, crimes contre l'humanité et autres crimes atroces réprimés par le Statut, et qu'il ne fournira aucun refuge aux personnes suspectées de ces crimes ».

« La Grenade, aujourd'hui, agit afin d'empêcher le mal de triompher. Aujourd'hui, l'action de la Grenade est une déclaration forte envoyée au monde entier confirmant qu'elle ne permettra pas aux crimes contre l'humanité d'échapper au système de justice mondiale », a dit l'Ambassadeur Fletcher.

Le 19 mai 2011, le gouvernement de la Grenade a déposé auprès du Secrétaire général de l'ONU son instrument d'adhésion au Statut de Rome de la CPI. Le Statut de Rome y est entré en vigueur au 1er aout 2011, faisant de la Grenade le 115ème état partie au Statut de Rome.