Corne de l'Afrique : les agences de l'ONU accélèrent l'acheminement de l'aide

9 août 2011

L'aide est destinée aux 13 millions de personnes affectées par la faim et la sécheresse dans les pays de la Corne de l'Afrique.

Face à l'urgence de la situation, les agences humanitaires des Nations Unies continuaient mardi d'accélérer l'acheminement de l'aide humanitaire destinée aux 13 millions de personnes affectées par la faim et la sécheresse dans la Corne de l'Afrique.

Mardi, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une série de neuf vols à destination de Mombasa, au Kenya, afin de transporter un total de 800 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique, assez pour nourrir 1,6 million de personnes pendant une journée. Les biscuits sont en train d'être pré-positionnés pour être ensuite acheminés vers les populations vulnérables dans toute la Corne de l'Afrique.

Lundi soir, un avion cargo a atterri à Nairobi avec, à son bord, 47 tonnes de Plumpy Sup, un complément alimentaire hautement nutritif à base de pâte d'arachide. Cela permettra de nourrir près de 16.500 enfants malnutris de moins de cinq ans pendant un mois.

De son côté, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a affrété lundi le premier vol de son pont aérien à destination de Mogadiscio. Il s'agit du premier vol de l'agence dans la capitale somalienne depuis cinq ans. La cargaison livrée représente plus de 31 tonnes de matériel humanitaire et d'abris. Le stock comprend quelque 2.500 kits d'urgence composés de bâches en plastique, de nattes et de couvertures, de jerricans d'eau ainsi que d'ustensiles de cuisine. Le second vol du pont aérien du HCR doit arriver jeudi 11 août.

Le HCR estime à 100.000 le nombre de personnes déplacées par la sécheresse et la famine qui sont arrivées à Mogadiscio au cours des deux derniers mois cherchant de la nourriture, de l'eau et des abris. Il y avait déjà plus de 370.000 personnes déplacées internes à Mogadiscio avant la vague actuelle de déplacement.

Au cours des deux prochains mois, le PAM prévoit de livrer 2.000 tonnes de Plumpy Sup, 2.000 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique et jusqu'à 10.000 tonnes de « Super Céréale » par voie aérienne et par voie terrestre vers la Somalie afin de venir en aide à ceux qui souffrent de la faim, en particulier les enfants vulnérables âgés de moins de cinq ans. Le « Super Céréale » est un aliment à base de maïs et de soja, et enrichi en micronutriments essentiels, en lait en poudre, en sucre et en matière grasse. Il est utilisé pour les enfants âgés de 6 à 23 mois qui sont modérément malnutris.

En Ethiopie, les distributions de vivres ont commencé pour les réfugiés somaliens transférés vers le camp de Haloweyn, qui vient d'ouvrir. Il est prévu que le camp accueille près de 15.000 personnes d'ici à la fin du mois. Le PAM fournit également une alimentation complémentaire à tous les enfants de moins de cinq ans dans les camps de réfugiés et dans le centre de transit – ce qui représente un total d'environ 42.000 enfants.

Au Kenya, le premier cycle des distributions générales de nourriture du mois d'août a commencé dans les camps pour les réfugiés enregistrés. Les nouveaux arrivants reçoivent une ration d'une journée de biscuits et des rations générales pour 21 jours. Cette distribution est renouvelée après 21 jours si les réfugiés ne sont toujours pas enregistrés.

Pour sa part, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué qu'il y avait un fort risque d'épidémies dans les zones affectées par la sécheresse, en raison notamment de l'accès limité à l'eau potable, des mauvaises conditions de vie dans les camps surpeuplés et de la malnutrition. Une alerte à la rougeole a ainsi été déclenchée dans le camp de réfugiés de Dollo Ado, en Ethiopie, la semaine dernière.

L'OMS travaille avec les ministères de santé de la région pour coordonner la réponse face aux risques d'épidémies, a souligné un porte-parole de l'OMS, Tarek Jasarevic.

De son côté, afin de coordonner l'aide internationale, l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) a convoqué une réunion opérationnelle de haut niveau qui se tiendra le 18 août prochain à Rome afin de définir les actions d'urgence face à l'aggravation de la crise dans la Corne de l'Afrique.

La réunion, à laquelle ont été conviés les ministres de l'agriculture des 191 Etats membres de la FAO, doit servir à faire le point sur la situation en constante évolution concernant les besoins et les financements de l'aide.

Cette réunion fait suite à la réunion ministérielle d'urgence qui s'est tenue à Rome le 25 juillet et prépare le terrain à la Conférence des donateurs sollicitée par l'Union africaine à Addis-Abeba le 25 août.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), il manque environ 1,3 milliard de dollars sur les 2,4 milliards nécessaires pour financer les opérations d'assistance dans la Corne de l'Afrique pour l'ensemble des agences onusiennes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : le premier vol du pont aérien du HCR est arrivé à Mogadiscio

Le premier des trois vols d'urgence du pont aérien mis en place par le HCR a atterri lundi dans la capitale somalienne, Mogadiscio. C'est le premier vol humanitaire de l'agence onusienne à Mogadiscio en cinq ans.