UNICEF : l'aliment thérapeutique Plumpynut sauve la vie de milliers d'enfants

5 août 2011
Des sachets d'aliment thérapeutique Plumpynut.

Développé il y a maintenant 15 ans, le Plumpynut, un aliment prêt à l'emploi qui contient tous les éléments dont a besoin un enfant atteint de malnutrition sévère et aigüe pour survivre, a révolutionné le combat contre la mortalité infantile due à la famine. Plumpynut est en fait le nom de la marque, la première entre plusieurs.

« C'est un aliment qui contient les ingrédients nécessaires pour sauver un enfant menacé de mourir de faim. Il contient de la graisse, des protéines, des glucides, des vitamines et des minéraux. Nous disons qu'il a été révolutionnaire, car il est facile à utiliser et il permet aux mères de l'administrer directement aux enfants », explique Arnold Timmer, le Conseiller principal de l'UNICEF sur les micronutriments.

Plutôt qu'un aliment, il serait plus exact de considérer Plumpynut comme un médicament, puisque la malnutrition sévère et aigüe est une souffrance qui peut causer la mort des enfants qui en sont atteints. Aussi, ce serait une idée erronée de penser que la nourriture en elle-même est suffisante pour soigner ces enfants.

La grande innovation du Plumpynut par rapport aux produits qui existaient auparavant, est d'une part qu'il contient des vitamines et des minéraux, ce qui n'est pas le cas pour le lait thérapeutique, et d'autre part qu'il est prêt à l'emploi et facile à administrer. Il vient en petits sachets qui peuvent être distribués aux mères qui peuvent le donner aux enfants directement, les enfants n'ont donc plus besoin d'être hospitalisés.

« Quand les enfants devaient être hospitalisés, les mères les accompagnaient et ne pouvaient donc plus s'occuper de leurs autres enfants restés à la maison. Il y avait donc un fort taux de défaillance puisque les mères rentraient avec leurs enfants et il n'y avait pas de traitements alternatifs à domicile. Le Plumpynut est administré directement par la mère et c'est seulement en cas de complications qu'il faut hospitaliser les enfants », souligne M. Timmer

Plus de 80% des enfants qui reçoivent ce traitement enregistrent une nette amélioration de leur condition très rapidement. Dans la crise actuelle de la Corne de l'Afrique, le produit est particulièrement utile, puisqu'il est déjà connu par de nombreuses mères qui ont déjà fait face à des problèmes de malnutrition, par les travailleurs humanitaires et le personnel de santé sur le terrain.

« C'est ironique, mais en fait c'est un avantage que cette région ait déjà connu des crises de famine car la population locale connait le produit et un système de distribution est déjà en place. Ceci est le cas pour l'Ethiopie, le Kenya et la Somalie. Les enfants peuvent donc être atteints plus rapidement. Nous estimons être capables d'atteindre jusqu'à 80% des enfants souffrants de malnutrition sévère et aigüe, par rapport à peut-être 10% avant d'avoir ce produit », dit M. Timmer.

Quand un enfant suspecté d'être atteint de malnutrition sévère et aigüe est détecté, il est d'abord ausculté pour faire un bilan médical et nutritionnel. Si la malnutrition est confirmée, le traitement commence. Il est ensuite nourri exclusivement de Plumpynut jusqu'à ce qu'il atteigne un poids suffisant pour qu'il puisse reprendre un régime alimentaire normal, et la récupération peut être très rapide.

« Cela prend en général environ quatre semaines avant que l'enfant atteingne son poids normal. Quand un enfant commence le traitement, il est apathique, il ne réagit pas à son environnement et il pleure sans cesse. Après quelques jours, les changements sont visibles. Il devient plus réactif, il retrouve son appétit, et commence à jouer. Ce sont les signes d'un rétablissement », explique M. Timmer.

Selon les estimations, il y a actuellement 20 millions d'enfants atteints de malnutrition sévère dans le monde. Combiné à des programmes de nutrition de plus long terme et à des pratiques préventives, comme la promotion de l'allaitement maternel entre autres, le Plumpynut peut aider à réduire ce chiffre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.