L'ONU appelle le Malawi à enquêter sur des allégations d'abus de droits de l'homme

29 juillet 2011

Le bureau du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) a appelé le gouvernement du Malawi à mener une enquête transparente sur les accusations de graves violations qui pèsent sur les forces de sécurité suite aux affrontements avec des manifestants la semaine dernière.

Le bureau du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) a appelé le gouvernement du Malawi à mener une enquête transparente sur les accusations de graves violations qui pèsent sur les forces de sécurité suite aux affrontements avec des manifestants la semaine dernière.

« Nous sommes très alarmés par les rapports d'arrestations en masse pendant ces manifestations et par les menaces de mort à l'encontre de leaders des manifestations suite à l'annonce du Président Bingu was Mutharika de l'arrestation de huit personnes désignées par leur nom par radio. Nous appelons le gouvernement à cesser les arrestations en masse et les menaces contre des opposants destinées à les réduire au silence » a déclaré Ravina Shamdasani.

Selon des rapports, au moins 19 personnes ont péri dans des manifestations dans les principales villes du pays. Les manifestants réclamaient plus de respect pour les droits de l'homme, davantage de liberté et contre les pénuries de carburant et de devises. Ils ont accusé les forces de sécurité d'avoir utilisé une force excessive à leur encontre.

Mlle. Shamdasani a également exprimé l'inquiétude du HCDH sur les rapports qui indiquent que le gouvernement du Malawi aurait fermé des sites d'actualité et des réseaux sociaux ainsi que bloqué les émissions de radios locaux.

« Les journalistes auraient été victimes de violences et d'intimidations. Nous exhortons les autorités à respecter la liberté d'expression », a fait savoir la porte parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Malawi : Ban Ki-moon préoccupé par les violences lors des manifestations

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi sa préoccupation sur les violences qui ont éclaté entre manifestants et les forces de sécurité du Malawi.