Pakistan : un an après les inondations, l'ONU continue à aider les populations

media:entermedia_image:6236d7af-ed07-4a26-a749-aa6df40f54b1

Pakistan : un an après les inondations, l'ONU continue à aider les populations

Un an après les inondations sans précédent au Pakistan, les efforts des agences des Nations Unies continuent pour aider les populations dans le besoin qui commencent à reconstruire leurs vies après avoir subi la catastrophe la plus dévastatrice dans l'histoire du pays.

Un an après les inondations sans précédent au Pakistan, les efforts des agences des Nations Unies continuent pour aider les populations dans le besoin qui commencent à reconstruire leurs vies après avoir subi la catastrophe la plus dévastatrice dans l'histoire du pays.

L'Envoyé spécial de l'ONU pour l'assistance au Pakistan, Rauf Engin Soysal, a souligné jeudi dans une conférence de presse à Islamabad, la capitale pakistanaise, combien il admire le peuple pakistanais qui a fait preuve de « résilience et de courage »

« Nous avons certainement besoin de faire plus. Nous avons certainement besoin de tirer les leçons de nos opérations, nous avons certainement besoin de garder un élan pour tenir les promesses que nous avons fait il y a un an à nos frères et sœurs pakistanais », a-t-il dit.

Environ 20 millions de personnes ont été affectées par les inondations qui ont débuté en juillet 2010, submergeant un cinquième du pays. La catastrophe a provoqué 2.000 morts et détruits 1,7 millions de maisons dans le pays notamment dans les provinces du Baloutchistan, de Punjab et de Sindh.

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) soutient encore plus de 45.000 familles vulnérables, en construisant des abris dans les zones les plus affectées par les inondations. Le HCR à finaliser la construction de plus de 30.000 abris de transitions pour les familles qui prévoient de reconstruire ou de réparer leurs maisons.

« Une année a passé depuis que le Pakistan a été confronté à la plus grande catastrophe de son histoire. Près de 20 millions de personnes ont été affectées par les inondations qui on frappé tout le pays, couvrant une zone grande comme le Royaume Unis », a déclaré jeudi la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos dans un message.

« La catastrophe a changé la vie de millions de personnes en quelques jours causant des pertes de vies humaines et détruisant des maisons. Pour ceux qui ont survécu, chaque jour est devenu un défi. De nombreuses personnes ont été contraintes de se déplacer dans des camps et des abris spontanés ou de rechercher un refuge dans des familles hôtes », a-t-elle précisé.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), l'appel humanitaire record de l'ONU et ses partenaires pour financer les opérations d'assistance au Pakistan de 2 milliards de dollars, est financé à hauteur de 759 millions, soit 38% de la somme requise.

« En coopération étroite avec le gouvernement, la communauté humanitaire a fourni une aide d'urgence, y compris de la nourriture, des abris et des soins de santé. Aujourd'hui, nous continuons à soutenir les familles, les aidants à reconstruire leurs vies, leurs maisons et leurs moyens de subsistances. Etant donnée l'échelle de la catastrophe, la réponse de la communauté humanitaire doit être saluée », a déclaré Valerie Amos.

« Mais le peuple du Pakistan a démontré une remarquable résilience, du courage et la force pour surmonter une crise d'une telle magnitude. Nous allons, bien sûr continuer de les soutenir », a-t-elle conclu.