L'ONU condamne l'attaque meurtrière en Norvège

Oslo, la capitale de Norvège.
Tomasz Sienicki
Oslo, la capitale de Norvège.

L'ONU condamne l'attaque meurtrière en Norvège

Le Secrétaire général de l''ONU, Ban Ki-moon, a été choqué d''apprendre vendredi la forte explosion qui s''est produite aujourd''hui au centre d''Oslo en Norvège ainsi que la fusillade qui a eu lieu à Utoya.

Le chef de l''ONU a « condamné ces violences » et a « exprimé ses condoléances au gouvernement de la Norvège et aux familles des victimes », a fait savoir son porte-parole dans un communiqué.

« Les Nations Unies sont aux côtés du peuple de la Norvège en ce moment épouvantable », a-t-il ajouté.

Selon la presse, sept personnes sont décédées dans l''explosion qui s''est produite à Oslo, la capitale du pays près de bâtiments gouvernementaux. A Utoya, un homme a tué au moins quatre personnes dans un camp de jeunes.

Le Président de l''Assemblée générale, Joseph Deiss, s'est également dit « profondément choqué à la suite des informations faisant état de violentes attaques perpétrées en Norvège ».

Dans un communiqué publié vendredi, il s'est dit particulièrement « affligé », d''autant plus que l''un des attentats a ciblé les jeunes, et qu'il survient à la veille de la Réunion de haut niveau sur la jeunesse organisée par l''Assemblée générale à New York les 25 et 26 Juillet 2011 pour marquer l''Année internationale de la Jeunesse.

Le Président de l''Assemblée générale a « condamné fermement ces attaques et présente ses condoléances au peuple et gouvernement de Norvège. Ses pensées vont aux victimes et à leurs familles ».