Somalie : Ban Ki-moon appelle à mobiliser des ressources d'urgence

22 juillet 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à mobiliser des ressources afin de financer les opérations d'assistance en Somalie.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à mobiliser des ressources afin de soutenir les agences de l'ONU et les organisations non gouvernementales à financer leurs opérations d'assistance en Somalie ou l'état de famine a été déclaré dans deux régions du sud et ou un près de 3,7 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire.

« Pour sauver des vies, majoritairement d'enfants et de femmes, nous avons besoin approximativement de 1,6 milliard de dollars d'aide », a plaidé Ban Ki-moon dans un article publié dans le "Los Angeles Times" de ce vendredi.

« A ce jour, les donateurs internationaux ont seulement donné la moitié de cette somme. Pour offrir de l'espoir au nom de notre humanité commune, nous devons mobiliser le monde entier », a-t-il martelé.

Une réunion internationale d'urgence a été convoquée à Rome et se tiendra le lundi 25 juillet 2011, afin d'examiner les mesures à prendre face à la crise de la Corne de l'Afrique et mobiliser un soutien international en faveur des pays touchés.

Organisée par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à la demande de la Présidence française du Groupe des 20, la réunion rassemblera des Ministres ou hauts représentants des 191 Etats membres de la FAO, d'autres organes des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, des ONG et des banques régionales de développement.

« Aussi longtemps qu'il y aura un conflit en Somalie, nous ne pourrons combattre la famine de manière efficace. Davantage d''enfants vont être affamés, de plus en plus de personnes vont mourir inutilement », a conclu Ban Ki-moon appelant à mettre un terme aux affrontements en Somalie.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, a rencontré jeudi le président somalien, son premier ministre et le président du parlement, afin d'aborder la situation humanitaire dans le pays. Lors d'une conférence de presse conjointe, les autorités somaliennes ont appelé la communauté internationale à leur fournir une aide. Les hommes ont aussi discuté du processus de paix et de la mise en oeuvre de l'Accord de Kampala et de la finalisation de la transition.

De son côté, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi qu'environ 1.000 personnes par jour fuient la capitale somalienne, Mogadicio.

« Nos derniers estimations font état pour le seul mois de juillet de plus de 20.000 personnes qui ont fui Mogadicio pour trouver une aide », a indiqué une porte-parole du HCR, Melissa Flemming lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

Plus de 100.000 réfugiés supplémentaires sont arrivés au Kenya, a ajouté Mme Fleming précisant que le pont aérien humanitaire a permis d'acheminer l'aide humanitaire au camp de Dadaab où la majorité des arrivants trouvent refuge.

Mercredi, le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a déclaré l'état de famine dans deux régions du sud de la Somalie, les régions de Bakool et du Bas Shabelle. Près de la moitié de la population somalienne, soit 3,7 millions de personnes, sont dans le besoin d'une assistance humanitaire et 2,8 millions d'entre eux vivent dans le sud du pays, a indiqué l'agence.

L'agence onusienne a précisé que la famine est déclarée lorsque les taux de malnutrition aigüe des enfants dépassent 30%, que plus de deux personnes sur 10.000 meurent par jour et que la population n'est pas en mesure d'avoir accès à la nourriture.

OCHA a tiré la sonnette d'alarme mercredi sur les taux de malnutrition en Somalie qui sont les plus élevés au monde. Dans le sud de la région de Bakool et du Bas Shabelle, les taux de malnutrition aigüe des enfants dépassent les 30%, avec dans certaines zones plus de six enfants de moins de cinq ans sur 10.000 mourant chaque jour.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Corne de l'Afrique : l'ONU intensifie l'aide pour des millions de personnes

Alors que plus de 11 millions de personnes dans la Corne de l'Afrique sont touchées par l'insurécurité alimentaire, les agences de l'ONU intensifient l'aide dans la région, notamment en Somalie.