Malawi : Ban Ki-moon préoccupé par les violences lors des manifestations

21 juillet 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi sa préoccupation sur les violences qui ont éclaté entre manifestants et les forces de sécurité du Malawi.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi sa préoccupation sur les violences qui ont éclaté entre manifestants et les forces de sécurité du Malawi.p>

Ban Ki-moon s'est dit « préoccupé par les nouvelles violences survenues au Malawi, où des heurts entre des manifestants et la police ont fait de nombreux morts et blessés », a fait savoir jeudi son porte-parole dans un communiqué.

Il s'est dit attristé « par les pertes en vies humaines et réitère son appel à ce que tous les différends soient résolus par des moyens pacifiques ».

Selon la presse, dix-huit personnes ont été tuées dans des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre dans la capitale du pays, Lilongwe, et les villes de Blantyre and Mzuzu, théâtres depuis deux jours d'un mouvement de contestation contre le régime du président Bingu wa Mutharika.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gabon, Iran et Malawi adhèrent à un protocole sur les enfants dans les conflits

Le Gabon, l'Iran et le Malawi sont les derniers Etats Membres à avoir signé ou ratifié mardi le Protocole optionnel de la Convention relative aux droits de l'enfant sur l'implication de mineurs dans les conflits armés, en marge du Sommet des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui se déroule actuellement à New York.