La Commission de consolidation de la paix condamne l’attaque de la résidence du président guinéen

20 juillet 2011

La Présidente de la Formation Guinée de la Commission de consolidation de la paix, Sylvie Lucas, a fermement condamné l’attaque de la résidence du président de Guinée, Alpha Condé, à Conakry, le 19 juillet dernier.

« Au nom de la Formation Guinée de la Commission de consolidation de la paix, je condamne fermement l'attaque qui a eu lieu ce mardi 19 juillet 2011 sur la résidence du Président Alpha Condé à Conakry. J’appelle au respect de l’état de droit et de la démocratie et de la réconciliation nationale en Guinée », a déclaré Mme Lucas.

« Je souscris pleinement à l’appel du Secrétaire général à toutes les parties dans sa déclaration du 19 juillet de maintenir le calme et de s'abstenir de nouveaux actes de violence », a-t-elle ajouté.

« Ces événements soulignent l'importance du dialogue pour la paix, la stabilité et la réconciliation en Guinée. Je réitère le soutien continu de la Commission de consolidation de la paix au processus de consolidation de la paix dans le pays », a-t-elle cocnlu.

Mardi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné avec la plus grande fermeté l'attaque dont la résidence du Président de la Guinée, M. Alpha Condé, a été l'objet mardi à Conakry, la capitale du pays.

Le chef de l'ONU a souligné que « dans une démocratie, aucun différend ou aucune divergence ne justifie le recours à la violence », a fait savoir mardi sont porte-parole dans un communiqué.

Il a exhorté les Guinéens « à s'abstenir de toutes actions susceptibles de compromettre le processus démocratique et pacifique en cours dans le pays ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon condamne l'attaque de la résidence du président guinéen

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné avec la plus grande fermeté l'attaque dont la résidence du Président de la Guinée, M. Alpha Condé, a été l'objet mardi à Conakry, la capitale du pays.