Darfour : les autorités soudanaises libèrent un membre de la Mission de l’ONU

media:entermedia_image:d5415cb2-8586-4909-83a0-f2e8d68e9a96

Darfour : les autorités soudanaises libèrent un membre de la Mission de l’ONU

Un employé de la Mission hybride de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) a été libéré après presque trois mois de détention par les forces de sécurité soudanaises.

Idriss Abdelrahman, membre soudanais de l’opération de maintien de la paux, a été libéré mercredi à Nyala, capitale de l’Etat du Sud Darfour, a fait savoir la MINUAD dans un communiqué publié mercredi.

La Mission a fait pression depuis l’arrestation de M. Abdelrahman en avril dernier en soulignant que son arrestation était contraire aux accords sur le statut des forces entre la mission et le gouvernement soudanais.

Les fonctionnaires onusiens ont une immunité fonctionnelle, laquelle les protège de toute charge pouvant être prononcée à leur encontre dans le cadre d’activités liées à l’exercice de leurs fonctions officielles.

Le 14 juillet dernier, les autorités soudanaises ont également libéré une employée des Nations Unies emprisonnée depuis le mois de mai alors qu'une seconde employée reste toujours en détention, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à la presse.

Hawa Abdalla Mohamed, une employée de la Mission de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), a été libérée mercredi à Khartoum, la capitale du Soudan. Mlle Mohamed a été arrêtée le 6 mai dernier par le personnel de sécurité soudanais à sa résidence au camp d'Abou Shouk, près d'El Fasher, dans l'Etat du Nord-Darfour.