Le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie salue l'arrestation du dernier fugitif

20 juillet 2011

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a salué mercredi l'arrestation de Goran Hadzic;, en Serbie. Il était le dernier fugitif recherché par le TPIY et avait échappé à la justice pendant plus de sept ans.

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a salué mercredi l'arrestation de Goran Hadzic;, en Serbie. Il était le dernier fugitif recherché par le TPIY et avait échappé à la justice pendant plus de sept ans.

Goran Hadzic;, ancien Président de la République serbe de Krajina autoproclamée, a été mis en accusation en 2004 par le Bureau du Procureur, pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre qui auraient été commis en Slavonie orientale, en Croatie, entre 1991 et 1992. Goran Hadzic; était le dernier fugitif, parmi les 161 personnes mises en cause par le Tribunal.

« L'arrestation de Goran Hadzic; constitue un événement majeur dans l'histoire du Tribunal et permet à l'institution de faire un pas de plus dans la mise en œuvre de son mandat », a déclaré le Juge O-Gon Kwon, Président par intérim du TPIY.

« Je suis très fier des nombreuses réalisations majeures auxquelles le Tribunal est parvenu ces 18 dernières années et me réjouis du fait que nous pourrons à présent nous concentrer sur l'accomplissement de notre mandat puisqu'il ne reste désormais plus aucun fugitif. »

Le Tribunal espère le transfèrement rapide de Goran Hadzic; de Serbie à La Haye, une fois qu'auront été prises toutes les dispositions requises par le droit serbe.

Après avoir été placé sous la garde du Tribunal, Goran Hadzic; sera détenu dans l'attente de sa comparution initiale devant un juge. Il aura alors la possibilité de plaider coupable ou non coupable de chacun des chefs d'accusation retenus contre lui.

Malgré la gravité des crimes qui lui sont reprochés, Goran Hadzic;, comme tout autre accusé comparaissant devant le Tribunal, est présumé innocent tant que sa culpabilité n'a pas été établie, conformément au Statut du Tribunal qui garantit aux accusés le droit universellement reconnu de bénéficier d'un procès équitable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

TPIY : un ancien officier de police transféré en Allemagne pour y purger sa peine

Johan Tarculovski, ancien fonctionnaire de police de l'ex-République yougoslave de Macédoine, a été transféré vendredi en Allemagne pour y purger la peine de douze ans d'emprisonnement qui lui a été imposée pour des crimes commis contre des Albanais lors du conflit en ex-République yougoslave de Macédoine, en 2001.