Somalie : l'ONU intensifie l'acheminement de l'aide humanitaire

19 juillet 2011

Alors que plus de 2,5 millions de personnes sont dans une situation de grave insécurité alimentaire en Somalie en raison d'une sécheresse sans précédent, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a intensifié ses efforts d’assistance de l’aide humanitaire notamment dans le sud et le centre du pays, zones particulièrement affectées.

« Bien que l'accès demeure très limité, nous avons déjà distribué des kits d'assistance à environ 90.000 personnes à Mogadiscio, Belet Hawa et Dobley dans le sud-ouest de la Somalie, en collaboration avec des partenaires sur le terrain en Somalie. A partir d'aujourd'hui, d'autres articles non alimentaires pour environ 126.000 personnes sont distribués dans d'autres parties des régions de Gedo et de Lower Juba. Du matériel humanitaire est par ailleurs acheminé vers Mogadiscio et le corridor d'Afgooye ainsi que vers le sud-ouest du pays, dans la région de Lower Shabelle », a déclaré mardi un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

Le HCR renforce également ses mécanismes de surveillance des mouvements de population et de suivi de la protection sur les itinéraires menant aux camps de réfugiés de Dolo Ado et de Dadaab situés respectivement en Ethiopie et au Kenya.

« Notre objectif vise à raccourcir les cycles de transmission d'informations, afin de mieux informer les équipes d'intervention d'urgence. Le HCR est la principale source d'informations pour les agences des Nations Unies et les organisations non gouvernementales opérant en Somalie », a souligné M. Edwards.

« Etant donné l'état de de santé alarmant de nombreux réfugiés arrivant dans les camps situés dans les pays voisins, le HCR estime qu'il est essentiel que les populations en Somalie puissent recevoir une aide là où elles se trouvent. Dans certaines circonstances, cela peut leur éviter de devoir traverser les frontières vers des pays voisins, où les camps de réfugiés ont déjà largement dépassé leur capacité d'accueil initiale. Nous continuons à étudier tous les moyens d'intensifier nos efforts à l'intérieur de la Somalie », a-t-il conclu.

Dimanche dernier, le premier avion du pont aérien mis en place par le HCR est arrivé à Nairobi dans la capitale du Kenya afin d'acheminer plus de 100 tonnes de matériels humanitaires destinés au camp de réfugiés de Dadaab au Kenya et d'autres sites en Ethiopie, totalisant plus de 430.000 réfugiés.

Environ 3.000 personnes continuent de quitter quotidiennement la Somalie fuyant l'insécurité, la sécheresse et la faim. La majorité des réfugiés sont arrivés au camp de Dadaab, un véritable complexe qui abrite plus de 380.000 personnes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Corne de l'Afrique : l'ONU mobilisée pour acheminer l'aide humanitaire

Alors que plus de 11 millions de personnes sont dans une situation de grave insécurité alimentaire dans la Corne de l'Afrique en raison d'une sécheresse sans précédent, le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a tiré lundi la sonnette d'alarme sur les conditions de vies des déplacés et des réfugiés ainsi que sur les taux de malnutrition alarmants des enfants.