RDC : l'épidémie de choléra se propage dans plusieurs régions du pays

13 juillet 2011

Plus de 3.000 cas de choléra ont été signalés en République démocratique du Congo (RDC) depuis le mois de mars, a indiqué mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ajoutant que la maladie a causé la mort de 192 personnes depuis qu'elle est apparue dans la ville de Kisangani, au nord-est du pays.

Plus de 3.000 cas de choléra ont été signalés en République démocratique du Congo (RDC) depuis le mois de mars, a indiqué mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ajoutant que la maladie a causé la mort de 192 personnes depuis qu'elle est apparue dans la ville de Kisangani, au nord-est du pays.

L'OMS et ses partenaires aident le gouvernement à organiser des campagnes faisant la promotion de l'hygiène, à mettre en place des points de javellisation de l'eau et à garantir que les personnes infectées reçoivent un traitement gratuit, a précisé le porte-parole du Secrétaire général Ban Ki-moon lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York.

Le choléra s'est propagé depuis Kisangani vers les provinces de l'Equateur, de Bandundu et la capitale Kinshasa.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué de son côté que même si Bandundu reste la province la plus affectée, avec 1.271 cas et 72 morts à la date du 4 juillet, le choléra se propage rapidement à Kinshasa.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : l'ONU offre son soutien à la suite d'un accident d'avion à Kisangani

Les Nations Unies en RD Congo ont exprimé dimanche leur solidarité au gouvernement et au peuple congolais après le crash d'un avion de ligne survenu le vendredi 8 juillet à l'aéroport international de Kisangani.