Tunisie : ouverture d'un bureau du Haut commissariat aux droits de l'homme

Tunisie : ouverture d'un bureau du Haut commissariat aux droits de l'homme

L'avenue Bourguiba à Tunis.
Le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a annoncé mardi l'ouverture d'un bureau en Tunisie qui sera inauguré jeudi 14 juillet par la Haut commissaire Navi Pillay lors d'une visite de deux jours dans ce pays d'Afrique du Nord.

Navi Pillay va signer mercredi un « accord de pays hôte » avec le Ministre tunisien des affaires étrangères, Mohamed Kefi. Elle rencontrera jeudi le Premier ministre, Beji Caïd Essebsi, avec qui elle inaugurera le nouveau bureau du HCDH dans la capitale du pays, Tunis.

Navi Pillay a envoyé une mission de haut niveau en Tunisie en janvier juste après le renversement du régime du Président Zine al-Abidine Ben Ali à la suite d'un soulèvement populaire.

C'est la première fois que le HCDH établit un bureau dans un pays d'Afrique du Nord sur les rives de la Méditerranée. Le Haut commissariat a également annoncé qu'il prévoyait l'ouverture d'un bureau au Caire, la capitale égyptienne.

Pendant sa visite, la Haut commissaire va exprimer sa solidarité avec le peuple de Tunisie et souhaiter que la transition démocratique s'achève de manière réussie, a précisé le HCDH dans un communiqué.

Les principaux défis du pays sont aujourd'hui de préparer les élections, ratifier les conventions et traités internationaux relatifs aux droits de l'homme et mettre en oeuvre des libertés pour la population.