L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste colombien

Photo: UNESCO
UNESCO
Photo: UNESCO

L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste colombien

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi le meurtre du journaliste colombien, Luis Eduardo Gomez, tué par des hommes armés non identifiés le 30 juin.

"Je condamne le meurtre de Luis Eduardo Gomez. Je suis très préoccupée par l'usage de la violence pour faire taire les journalistes alors qu'il ne peut y avoir de bonne gouvernance et d'état de droit sans une presse libre et indépendante. J'appelle les autorités colombiennes à faire tout ce qu'elles peuvent pour trouver les auteurs de ce crime et les traduire en justice", a dit Mme Bokova.

Luis Eduardo Gomez, 70 ans, a été abattu alors qu'il se rendait chez lui à Arboletes (Uraba). Journaliste pigiste pour plusieurs publications, M. Gomez était un témoin de l'accusation dans une affaire concernant des liens présumés entre des responsables politiques et des groupes paramilitaires.

M. Gomez aurait également enquêté sur la mort de son fils qui a été assassiné il y a deux ans dans des circonstances qui n'ont pas été éclaircies, selon la Fondation pour la liberté de la presse.