L'OMI récompense le survivant d'une attaque de pirates au large de la Somalie

L'OMI récompense le survivant d'une attaque de pirates au large de la Somalie

Un bateau australien intercepte des pirates dans le golfe d'Aden.
L'Organisation maritime internationale (OMI) a choisi d'accorder son Prix OMI 2011 pour courage exceptionnel en mer à Seog Hae-gyun de la République de Corée, capitaine d'un chimiquier détourné par des pirates aux larges des côtes de la Somalie.

Le Conseil de l'OMI a estimé que le Capitaine Seog avait fait preuve d'un courage extraordinaire après le détournement de son navire, le Samho Jewelry, dans l'Océan Indien en janvier 2011, allant bien au-delà de son devoir de capitaine.

Alors que les pirates se trouvaient à bord, le Capitaine Seog a dirigé le navire de façon à l'éloigner des côtes de Somalie, a prétendu que le gouvernail ne fonctionnait pas correctement et a réduit la vitesse du navire. Il a aussi réussi, furtivement, à communiquer des informations aux forces navales qui facilitaient un raid par des commandos du croiseur sud-coréen, Choi Young.

Au final, l'ensemble des 21 membres d`équipage ont été sauvés. Pendant le détournement, le capitaine Seog a été victime de plusieurs attaques, causant des fractures à ses jambes et ses épaules. Il a également reçu deux balles dans l'abdomen et une dans le haut de la cuisse, ce qui l'a obligé de subir plusieurs opérations chirurgicales au cours desquelles il a failli perdre la vie.

Par ailleurs, le Conseil de l'OMI a décidé à l'unanimité d'accorder de Prix maritime internationale 2010 à titre posthume à Linda (Lindy) Johnson des Etats-Unis, décédée en octobre 2010, pour sa contribution significative au travail de l'OMI, notamment en ce qui concerne la protection de l'environnement marin.