Le Printemps arabe démontre que les droits de l'homme sont universels – Pillay

30 juin 2011

La Haut commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, a souligné jeudi que le Printemps Arabe a démontré que les droits de l'homme sont universels.

« Les actions collectives des peuples d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient ont réaffirmé l'importance et l'universalité des droits de l'homme d'une manière que nous ne pouvions pas même rêver au 1er janvier de cette année », a déclaré jeudi Navi Pillay lors d'une conférence de presse à Genève en Suisse.

« Nous voulons tous, nous le méritons tous et nous avons le droit de voir nos droits respectés, pas partiellement, pas de temps en temps, pas au rythme des caprices des dictateurs ou d'autres dirigeants et autorités répressifs mais nous tous, à tout moment, partout », a-t-elle ajouté.

« Ceci est le message du Printemps Arabe et c'est un message qui s'est propagé dans le monde entier, stimulant les discussions et le dialogue et alimentant l'espoir dans le pouvoir des peuples pour réaliser le changement », a-t-elle poursuivi.

Elle a rappelé que les Tunisiens et les Egyptiens ont ouvert la voie amenant d'autres citoyens de la région à les imiter et à protester.

« Plusieurs gouvernement ont réagi par la violence et la répression provoquant des milliers de morts, de la torture, des détentions arbitraires, des disparitions et d'autres violations », a déploré la Haut commissaire.

Enfin, elle a plaidé pour investir dans les droits de l'homme soulignant que le budget de son bureau est de 202 millions de dollars par an, soit l'équivalent du prix de trois avions militaires F-16.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.