Aller au contenu principal

Haïti : l'ONU prend acte du rejet du choix du Premier ministre par les députés

Le Président Michel Martelly d'Haïti.
Le Président Michel Martelly d'Haïti.

Haïti : l'ONU prend acte du rejet du choix du Premier ministre par les députés

La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a pris acte du rejet, le 21 juin, au terme d'un vote de l'Assemblée des députés, du choix du Premier Ministre désigné par le Président haïtien, Michel Martelly et soumis à la ratification du Parlement, conformément aux prescrits constitutionnels.

« La MINUSTAH encourage vivement les pouvoirs constitués de l'Etat à tout mettre en œuvre afin de doter le pays, sans plus tarder, d'un gouvernement qui, de concert avec le Parlement, les acteurs de la classe politique, de la société civile et des partenaires internationaux, pourra lancer les grands axes de la stratégie présidentielle pour l'éducation, l'emploi, l'état de droit, et l'environnement », a déclaré la Mission dans un communiqué publié mercredi.

« Chaque jour qui passe repousse davantage l'ancrage de la nouvelle dynamique politique constructive réclamée par les citoyens par la voie des urnes », a ajouté la MINUSTAH. « Il ne fait aucun doute que tous les Haïtiens sont unis dans leur volonté de voir les grands chantiers à venir, y compris ceux relatifs à l'amélioration de leurs conditions de vie, avancer le plus rapidement possible. »