Le Conseil de sécurité prolonge la mission de l'ONU à Chypre jusqu'en décembre

Le Conseil de sécurité prolonge la mission de l'ONU à Chypre jusqu'en décembre

Un véhicule blindé de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre.
Le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) a été prolongé, lundi, jusqu'au 15 décembre 2011 par le Conseil de sécurité de l'ONU, qui s'inquiète par ailleurs de la lenteur des progrès dans les négociations entre les parties sur la réunification de l'île.

Dans une résolution adoptée lundi, les membres du Conseil de sécurité félicitent les efforts du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, pour favoriser les progrès dans les discussions entre les deux dirigeants des communautés chypriotes grecque et turque, notamment lors de leur rencontre du 26 janvier dernier et ils soulignent « le rôle d'accompagnement que la communauté internationale continuera de jouer ».

Ils demandent aux deux dirigeants d'intensifier la dynamique des négociations et de participer au processus de manière constructive, d'améliorer le climat général dans lequel se déroulent les négociations et d'accroître la participation de la société civile. Ils les prient de parvenir à un règlement durable global et juste « fondé sur une fédération bicommunautaire et bizonale et sur l'égalité politique ».

Ils demandent également « instamment l'application des mesures de confiance et espèrent que de nouvelles mesures de confiance, notamment militaires avec l'ouverture de nouveaux points de passage, seront mises en œuvre ».

Les membres du Conseil de sécurité exhortent également les parties à faire preuve de plus « d'empressement afin de répondre aux demandes d'exhumations dans l'île présentées par le Comité des personnes disparues ».

La résolution insiste enfin sur les consultations à tenir d'urgence avec l'UNFICYP sur la démarcation de la zone tampon et sur la nécessité de permettre aux démineurs d'accéder à cette zone pour y faciliter la destruction des mines qui y sont encore présentes ainsi que d'étendre les opérations de déminage au-delà de cette zone.

Le 7 juillet prochain, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, tiendra une réunion conjointe avec les dirigeants des deux communautés à Genève, afin de poursuivre les pourparlers sur la réunification de Chypre.