Haïti : l'ONU assiste les populations touchées par des pluies torrentielles

Haïti : l'ONU assiste les populations touchées par des pluies torrentielles

media:entermedia_image:555a55a0-a095-4c58-84d1-ff60eac35466
Après les graves inondations qu'a subies Haïti lundi dernier, la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSTAH) a fait le point jeudi sur l''aide humanitaire apportée aux populations touchées.

Après les graves inondations qu'a subies Haïti lundi dernier, la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSTAH) a fait le point jeudi sur l'aide humanitaire apportée aux populations touchées.

« Des pluies torrentielles se sont abattues sur plusieurs zones des départements de l'Ouest et des Nippes, ce qui a causé des inondations, des glissements de terrain et des dégâts matériels considérables », a expliqué le porte-parole adjoint de la MINUSTAH, Vincenzo Pugliese, lors d'un point presse jeudi au siège de la MINUSTAH. « Selon les derniers chiffres de la Direction de la Protection Civile, le bilan s'élève à au moins 25 morts, 6 personnes portées disparues, et 8 autres blessées. Quatorze maisons seraient détruites et quatre 470 autres endommagées, rendant ainsi 484 familles sinistrées », a-t-il précisé.

La MINUSTAH y a donc déployé des unités militaires prenant part aux opérations de sauvetage. La porte-parole de la Force militaire de la MINUSTAH, Claire Berthiaume, a déclaré lors du point presse « être heureuse de dire que la situation de sécurité dans la majeure partie du pays est restée stable ».

« Les casques bleus travaillent dur pour aider le gouvernement haïtien et la communauté humanitaire internationale à se préparer pour la saison cyclonique et à répondre rapidement à n'importe quelle catastrophe naturelle ou tempête, comme par exemple les pluies diluviennes de lundi dernier », a-t-elle ajouté, mentionnant entre autres des travaux de drainage dans les camps de personnes déplacées, des réparations de route, la consolidation des ponts.

La Force militaire est ainsi intervenue le 6 juin, jour de pluie diluvienne, au camp de personnes déplacées Te Roche à Delmas, immédiatement après que le camp a été complètement inondé. Les inondations y ont balayé près de 150 tentes et 400 personnes ont été affectées. Une compagnie de génie militaire a été déployée pour réparer la digue endommagée sur le côté sud du camp Te Roche.

La MINUSTAH a aussi mobilisé des hélicoptères au cas où des vols de reconnaissance pour évaluer la situation soient nécessaires ainsi que des équipes d'ingénieurs et des équipements militaires au cas où des travaux de réparation soient requis.

La porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) en Haïti, Emmanuelle Schneider, s'est également exprimée jeudi pour souligner que la réponse aux inondations était toujours à l'oeuvre.

« Sous la direction du Département de la protection civile (DPC), les distributions de bâches, de tentes, de râteaux, pelles, kits d'hygiène ont commencé dès le 7 juin et se poursuivent à l'heure actuelle notamment dans les communes de Tabarre, Cité Soleil, Martissant, Delmas, Carrefour, Léogâne et Port-au-prince », a-t-elle expliqué, ajoutant que des distributions de nourriture par le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Mouvement de la Croix rouge avait commencé jeudi, à Cité soleil pour les 450 familles affectées.

« Trois centres d'évacuation ont été identifiés à Cité Soleil, Tabarre et Martissant dont la capacité d'accueil est évaluée à 3.300 personnes », a expliqué la porte parole d'OCHA. Elle a encore précisé que le drainage des camps inondés était également en cours.

La MINUSTAH a profité de ce point presse pour rappeler que la semaine de l'Enfant haïtien était célébrée depuis lundi, sous le thème cette année de « Respectez nos droits, c'est tout ce que nous vous demandons » et qu'à cette occasion, le footballeur Lillian Thuram, Ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, était en Haïti dans le cadre du plaidoyer en faveur des enfants Haïtiens.