Journée de l'environnement : l'ONU appelle à exploiter les atouts des forêts

3 juin 2011

A l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement qui se déroulera le 5 juin, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé vendredi à faire le meilleur usage possible du patrimoine naturel, en particulier des forêts, pour assurer le développement et réduire la pauvreté.

Près de vingt ans après le Sommet de la Terre de 1992, alors que le monde s'apprête à reprendre la route de Rio où se tiendra la Conférence des Nations Unies pour le développement durable en juin 2012, de grands changements se sont produits mais la croissance a eu des coûts environnementaux graves, souligne Ban Ki-moon dans un message publié pour cette Journée dont le thème cette année est « Les forêts : la nature à votre service ».

« La capacité de notre planète à assurer notre progrès se trouve gravement compromise, peut-être même de manière irréversible », a-t-il déclaré.

Soulignant les coûts environnementaux de la croissance tels que « la pollution de l'air et de l'eau, la dégradation des ressources halieutiques et des forêts qui influent sur le bien être et la prospérité », le Secrétaire général a noté que le thème retenu cette année met en relief le fait que les forêts "représentent des milliards et des milliards de dollars pour la société et tout particulièrement les pauvres ».

« Nous ne pourrons construire un monde juste et équitable que lorsque nous accorderons un poids égal au trois composantes du développement durable, à savoir les composantes sociale, économique et environnementale », a-t-il dit.

Rappelant que le pays hôte de la Journée mondiale de l'environnement était l'Inde, Ban Ki-moon a salué les efforts du pays « pour alléger les pressions exercées par les changements écologiques ». « Ce pays est l'un des premiers à entreprendre une évaluation précise de la valeur économique des services axés sur la nature avec le concours du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et la Banque mondiale », a-t-il ajouté, en citant la loi votée en Inde sur l'emploi rural et la promotion des énergies renouvelables comme un exemple de passage à l'économie verte.

Le chef de l'ONU a conclu en soulignant que la célébration de la Journée mondiale de l'environnement pouvait faire comprendre aux membres des secteurs public et privé qu'ils doivent adopter les mesures voulues pour répondre aux espoirs déjà suscités par le Sommet de la Terre de 1992.

Dimanche, lors de la célébration de la Journée mondiale de l'environnement à New Delhi en Inde, le PNUE rendra public un rapport mettant en lumière le potentiel économique écologique des forêts dans le monde, afin d'attirer l'attention sur le rôle crucial joué par les forêts pour l'environnement, l'économie et la société.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle les pays à agir sans attendre pour adopter une économie verte

Un débat thématique sur l'économie verte était organisé jeudi par l'Assemblée générale de l'ONU, dans la perspective du Sommet de Rio+20 sur le développement durable en 2012.