Moyen-Orient : l'ONU inquiète du manque de progrès dans le processus de paix

Moyen-Orient : l'ONU inquiète du manque de progrès dans le processus de paix

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à gauche) avec le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Rome en juin 2011.
Alors qu'il se trouvait en visite en Italie, le Secrétariat général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré jeudi le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à qui il a fait part de son inquiétude sur le manque de progrès dans le processus de paix au Moyen-Orient.

Ban Ki-moon a toutefois « dit qu'il était encouragé par la vision présentée par le Président américain, Barack Obama, dans son récent discours sur le Moyen-Orient », a ajouté son porte-parole dans un communiqué.

M. Abbas a fait part de ses efforts pour former un nouveau gouvernement palestinien. Ban Ki-moon a noté que « la réconciliation palestinienne devrait être basée sur les engagements de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) et les principes du Quatuor » sur le Moyen-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne et Nations Unies).

Ban Ki-moon a souligné que l'établissement d'un Etat palestinien indépendant et viable avait pris du retard et a remercié le Président Abbas pour avoir présenté les réflexions et les plans des Palestiniens sur le travail à accomplir vers la création d'un Etat.

Le chef de l'ONU a estimé « qu'il était important que Palestiniens et Israéliens s'engagent dans de véritables et constructives négociations » et a dit « qu'il savait que la priorité pour l'Autorité palestinienne était de retourner à la table des négociations ». Il a souhaité « que les manifestations de dimanche prévues dans la région soient pacifiques ».

Ban Ki-moon s'est également entretenu jeudi avec le Vice président de Chine, Xi Jinping, avec qui il a discuté des développements au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Les deux hommes ont aussi évoqué les situations au Soudan, dans la péninsule de Corée et au Myanmar.