Géorgie : l'ONU soutient l'appel à une enquête sur les agissements de la police

31 mai 2011

Le Haut commissariat aux droits de l'homme des Nations Unies (HCDH) a annoncé mardi qu'il soutenait pleinement l'appel du Défenseur public de la Géorgie (Médiateur) a une enquête globale, efficace et impartiale sur les agissements de la police pendant les manifestations anti-gouvernements à Tbilissi, la semaine dernière, où il semble y avoir eu usage disproportionné de la force pour disperser les manifestants.

« Nous soulignons que selon le droit international, l'usage de la force doit être exercée au minimum nécessaire et en conformité avec les principes de nécessité et de proportionnalité. Les attaques contre l'intégrité physique impliquant toutes les parties doivent être rapidement et dûment examinées », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, par voie de communiqué de presse.

Le Haut commissariat a expliqué que le Médiateur avait dressé une liste de 162 personnes détenues à la suite des manifestations et que nombre d'entre elles avaient été blessées lors de la dispersion des manifestations.

« Nous soulignons que les personnes qui ont été arrêtées et détenues doivent jouir de leurs droits conformément aux normes internationales des droits de l'homme. En particulier, elles doivent recevoir un traitement médical approprié, ne pas être soumises à la torture et les mauvais traitements, connaître les motifs de leur arrestation, être en mesure d'exercer pleinement leur droit à un avocat et leur droit à contester la légalité de l'arrestation et de la détention », a ajouté Rupert Colville.

Le Haut commissariat a appelé les parties à s'abstenir de toute violence à l'avenir et à agir en conformité avec la législation nationale et les normes internationales régissant la liberté d'assemblée.

Selon la presse, depuis plus d'une semaine, l'opposition se mobilise en Géorgie pour contester le pouvoir du président Mikheïl Saakachvili.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La CIJ se dit incompétente pour statuer sur une plainte de la Géorgie contre la Russie

La Cour internationale de justice (CIJ) s'est déclarée vendredi incompétente pour statuer sur une plainte déposée par la Géorgie contre la Russie, après le conflit ayant opposé les deux pays à l'été 2008 qui avait entraîné le déplacement de près de 300.000 personnes.