L'ONU salue l'évolution positive de la situation politique en Côte d'Ivoire

28 mai 2011

Les Chefs des Missions de paix des Nations Unies en Afrique de l'Ouest réunis à Dakar pour leur 21ème réunion de concertation de haut niveau ont salué, samedi, l'évolution positive de la situation politique en Côte d'Ivoire et se sont dit prêts à aider le peuple ivoirien à relever les défis à venir.

Réunis afin de coordonner leurs actions, les Chefs des Missions de paix se sont félicités des dénouements de la crise postélectorale ivoirienne et ont salué l''évolution positive de la situation politique, notamment marquée par l'investiture du président, Alassane Ouattara, en présence de plusieurs personnalités, y compris le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Les Représentants spéciaux du Secrétaire général des Nations Unies pour le Libéria, la Guinée Bissau, l'Afrique de l'Ouest et le Représentant exécutif du Secrétaire général pour la Sierra Léone, ont été informés des nouveaux chantiers en Côte d'Ivoire par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi.

M. Choi a énoncé les défis à relever en matière de sécurité, d'assistance humanitaire, de respect des droits de l'homme et de réconciliation nationale, ainsi que la tenue des élections législatives. Après cet exposé, les Chefs des Missions de paix ont répété que l'ONU se tenait prête à aider le peuple ivoirien, afin de retrouver une paix durable, préalable à un développement économique harmonieux.

Les Chefs des Missions de paix ont tenu à exprimer leur préoccupation par rapport à l'impact de la crise ivoirienne dans la sous-région et notamment au Libéria.

Selon les chiffres du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), 180.000 réfugiés ivoiriens auraient traversé la frontière depuis le début de la crise et continuent d'y affluer. Les rapports font par ailleurs état de mouvements de présumés combattants ivoiriens à la frontière et du retour des mercenaires libériens.

Evoquant la situation générale en Afrique de l'Ouest, les participants ont souligné l'organisation d'élections jugées crédibles et transparentes au Bénin, au Cap-Vert, au Niger et au Nigéria. Selon eux, le bon déroulement de ces processus électoraux témoigne des avancées démocratiques dans la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : le redressement est lent et fragile, selon Ban Ki-moon

Mercredi à Addis-Abeba, en Ethiopie, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré avoir observé des signes de « retour à la normale » en Côte d'Ivoire lors de sa visite dans ce pays il y a quelques jours.