Liban : l'ONU condamne une attaque contre des Casques bleus de la FINUL

27 mai 2011

Cette attaque, qui a fait plusieurs blessés chez les soldats de la paix, intervient le jour où les Nations Unies célèbrent la Journée internationale des Casques bleus.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi une attaque contre des Casques bleus au Liban, qui a fait plusieurs blessés parmi les soldats de la paix. Cette attaque intervient le jour où les Nations Unies célèbrent la Journée internationale des Casques bleus.

« Je condamne l'attaque contre les Casques bleus de l'ONU qui s'est produite aujourd'hui au Liban. C'est d'autant plus déplorable qu'aujourd'hui est la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies », a dit Ban Ki-moon dans une déclaration.

« Nous recevons encore des détails (sur l'attaque) mais il est déjà clair que plusieurs Casques bleus ont été blessés. J'exprime mes sincères sympathies aux Casques bleus et à leurs familles, ainsi qu'au peuple et au gouvernement d''Italie », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a précisé que les Nations Unies travailleront étroitement avec les autorités libanaises pour obtenir une enquête complète et rapide sur l'attaque afin de traduire les responsables devant la justice.

« Le maintien de la paix est dangereux et difficile. Je rends hommage aux 120.000 militaires, policiers et civils qui travaillent sous la bannière bleue à travers le monde pour la cause de la paix », a-t-il encore dit.

Le Conseil de sécurité a également condamné l'attentat « de la manière la plus ferme » vendredi et a salué l'engagement du Liban à ouvrir une enquête et à traduire les coupables en justice.

« Les membres du Conseil de sécurité condamnent toutes les tentatives visant à nuire à la sécurité et la stabilité du Liban et réaffirment leur détermination à veiller à ce qu'aucun acte d'intimidation de ce genre n'empêche la FINUL de s'acquitter de son mandat », a déclaré le Représentant permanent de la France aux Nations Unies, Gérard Araud, dans un communiqué lu à la presse, vendredi, après des discussions du Conseil à huis clos.

Selon la presse, une bombe a explosé au passage d'un véhicule transportant des Casques bleus italiens de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) sur une route menant à la cité portuaire de Saïda, au sud du Liban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Liban : l'ONU déplore la crise politique et la paralysie institutionnelle

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, déplore, dans un rapport publié mercredi, que la crise politique et la paralysie institutionnelle au Liban aient entravé la mise en œuvre des dispositions de la résolution 1559 (2004) qui n'ont pas été appliquées depuis son dernier rapport au Conseil de sécurité.