La CNUCED note un protectionnisme accru dans certaines parties du monde

24 mai 2011

Au cours des derniers mois, les pays du G20 ont évité de réagir à la récession globale avec des mesures protectionnistes tandis que le reste du monde a eu tendance à accroître les barrières commerciales, selon un rapport conjoint de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publié mardi.

Le rapport, le dernier d'une série entreprise en 2008 à la demande du G20 afin de s'assurer que les mesures protectionnistes étaient limitées, indique que les mesures nouvellement adoptées par les pays du G20 ont éliminé des restrictions ou ont apporté une plus grande clarté pour les investisseurs étrangers.

Mais ce rapport souligne qu'au cours des six derniers mois, à travers le monde, les mesures qui restreignent ou réglementent l'investissement étranger ont augmenté. Les mesures restrictives représentent désormais 35% de toutes les mesures politiques adoptées, la plus forte proportion depuis 1992, lorsque la CNUCED a publié les premières données sur cette question, indique l'agence onusienne.

La CNUCED a expliqué que les décisions politiques analysées par ce dernier rapport ont été prises dans un contexte où, contrairement au Produit intérieur brut mondial (PIB) et aux flux commerciaux, les flux d'investissements mondiaux n'ont pas retrouvé leurs niveaux d'avant la crise financière de 2008.

Pour la période allant du 16 octobre 2010 au 28 avril 2011, le rapport indique que sept membres du G20 ont adopté des politiques spécifiques à l'investissement, neuf ont adopté des mesures d'urgence liées aux conséquences potentielles de l'investissement international, un seul a adopté une mesure liée à la sécurité nationale, et huit ont conclu des accords d'investissement bilatéraux ou des accords contenant des dispositions sur l'investissement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les exportations de l'Asie-Pacifique devraient croître de 10% en 2011, selon l'ONU

Propulsée par de la Chine, la région Asie-Pacifique a enregistré cette année un taux de croissance d'environ 20% de ses exportations et de ses importations malgré des mesures protectionnistes prises par les pays développés et cette croissance devrait se poursuivre en 2011, à un rythme toutefois plus lent, selon un rapport des Nations Unies publié jeudi.