Portugal : des experts inquiets du sort des gens d'ascendance africaine

23 mai 2011

Le Groupe de travail d'Experts des Nations Unies sur les personnes d'ascendance africaine a exhorté le gouvernement du Portugal à recueillir des informations détaillées sur la situation de ces personnes dans le pays et expliqué que cela pouvait permettre de mieux cerner les formes de discrimination à l'encontre de cette population.

« Il s'agit de rendre visible l'invisible », a déclaré vendredi la chef du groupe d'experts, Mirjana Najcevska, à la fin d'une mission d'enquête au Portugal de cinq jours au cours desquels les experts ont évalué les formes de discriminations auxquelles les personnes d'ascendance africaine étaient confrontées et les programmes mis en place pour y faire face.

Le groupe d'experts a noté la réticence de l'Etat portugais à recueillir des données ventilées par origines ethniques, pour éviter une utilisation abusive de ces informations, mais il a vivement recommandé au gouvernement du Portugal de recueillir ces données assorties des garanties nécessaires, comme l'anonymat et l'accès restreint.

Les experts de l'ONU ont souligné que des mesures cohérentes pour combattre la discrimination devaient être fondées sur une compréhension exacte et complète de la situation dans laquelle vivent les minorités ethniques. « Nous encourageons le Portugal à réfléchir à la façon dont l'histoire coloniale du pays et la traite négrière ont pu influencer les attitudes présentes à l'égard des personnes d'ascendance africaine », a expliqué Mme Najcevska.

Le Groupe de travail a salué les initiatives mises en œuvre par le gouvernement pour faciliter l'intégration des migrants, qui bénéficient également aux personnes d'ascendance africaine. Les experts ont également félicité le gouvernement portugais pour s'être penché sur l'intégration des migrants à travers l'inter-culturalité. Cependant, ils ont signalé que cette politique ne devait pas entraîner une assimilation des cultures par la culture dominante.

Le Groupe de travail a encouragé le gouvernement du Portugal à participer activement à l'Année internationale des personnes d'ascendance africaine, en 2011, en organisant des événements pour la célébrer.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les personnes d'ascendance africaine toujours victimes de discriminations

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a qualifié lundi de pernicieux le racisme et la discrimination dont sont victimes les personnes d'ascendance africaine.