Lancement par l'ONU d'une initiative pour promouvoir les droits des autochtones

Lancement par l'ONU d'une initiative pour promouvoir les droits des autochtones

Une femme de la tribu Ndebele au marché de Kwadlaulale, en Afrique du Sud.
Alors que l'Instance permanente de l'ONU sur les questions autochtones est en session annuelle depuis la semaine dernière, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué vendredi le lancement de la première initiative globale inter-agences pour promouvoir et protéger les droits et des peuples autochtones.

Il a exhorté tous les pays à soutenir cette initiative, appelée Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones, afin « de transformer les principes de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en réalité ».

« Les peuples autochtones ont souffert pendant des siècles de l'oppression et ont continué de perdre leurs territoires, leurs langues et leurs ressources d'une manière alarmante », a-t-il ajouté.

« Malgré ces obstacles, les populations autochtones ont fait d'énormes contributions pour notre monde, y compris au travers de leurs relations spirituelles à la terre. En aidant les populations autochtones à regagner leurs droits, nous allons aussi protéger notre environnement commun pour le bénéfice de tous », a expliqué le chef de l'ONU.

L'objectif de Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones est de renforcer les institutions en charge de promouvoir et de protéger les droits de ces populations. L'ONU dénombre plus de 370 millions d'autochtones dans plus de 90 pays. Ils représentent un tiers des 900 millions de personnes vivant en situation d'extrême pauvreté.

L'initiative rassemble le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'ONU (HCDH), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation internationale du travail (OIT).

Cette année plus de 1.300 personnes vont participer à la session annuelle de l'Instance permanente sur les questions autochtones qui s'achèvera à la fin de la semaine prochaine. Les débats et discussions, qui ont lieu au siège de l'ONU, à New York, se concentrent notamment sur la mise en œuvre des principes énoncés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.