L'UNESCO déplore l'assassinat d'un journaliste au Daghestan

L'UNESCO déplore l'assassinat d'un journaliste au Daghestan

media:entermedia_image:8dc72f9f-d7b6-45b7-a398-8156ce3d00ad
La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a déploré jeudi le meurtre du journaliste Yakhya Magomedov, rédacteur en chef de la version en langue avare du journal As-Salam, au Daghestan dans le Caucase russe.

« La nouvelle de sa mort est perturbante », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO. « La mort d'un journaliste dans des circonstances violentes et inexpliquées est toujours un revers pour la liberté de la presse et la liberté d'expression. Je déplore sa mort et appelle les autorités à enquêter sur ce meurtre et à traduire les responsables en justice », a-t-elle poursuivi.

Selon l'organisation Reporters sans Frontières, Yakhya Magomedov a été touché par quatre balles alors qu'il sortait de la maison de son frère, un officier de police vivant au nord du pays.

Le magazine As-Salam est publié en russe et en six langues caucasiennes, il couvre des questions de croyances et de pratiques religieuses. Il est publié par une organisation nommée la Direction spirituelle des musulmans du Daghestan.