Côte d'Ivoire : l'ONUCI reçoit des armes collectées par la Force Licorne

19 mai 2011

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a reçu mercredi des caisses d'armes et de munitions collectées par les patrouilles de la force française Licorne dans le district d'Abidjan lors de la crise postélectorale, a indiqué jeudi la Mission onusienne.

« Ces armes et ces munitions s'ajoutent à l'ensemble des armes et des munitions dont l'ONUCI a la charge et la responsabilité dans la collecte de l'armement qui se fait depuis la fin de la crise », a expliqué la Directrice de la Division du désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) de l'ONUCI, Sophie Da Câmara. Elle a expliqué que le travail de collecte, de réception, de sécurisation et de protection se faisait conjointement avec les différentes composantes, notamment les Forces impartiales, le DDR et l'Unité de l'Embargo.

A ce sujet, Mme Câmara a rappelé l'importance de l'enregistrement du modèle des armes, de la date et du numéro de leur fabrication. « La Division DDR avec l'aide de la Force va collecter et protéger les armes et les munitions tandis que l'Unité de l'Embargo va, de son côté, identifier l'origine de ses armes afin de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'armes sous embargo et qu'elles ne sont pas entrées en Côte d'Ivoire de manière illégale », a-t-elle précisé.

L'Adjudant Jérome Millot, du Poste de commandement interarmées de la Force Licorne, a précisé que plus d'une centaine d'armes de tout modèle et des caisses de munitions de variétés diverses avaient été collectées lors des patrouilles dans les quartiers d'Abidjan.

Le Colonel Omar A Zubi qui, à plusieurs reprises, a participé à des opérations de dépôt d'armes, a indiqué que les armes reçues seraient, dans un premier temps, enregistrées et stockées pour ensuite être convoyées au quartier général de l'ONUCI.

Par ailleurs, l'équipe de dépollution des bombes et munitions non explosées poursuit sa mission de collecte et de stockage des bombes et munitions sur l'étendue du territoire, a dit le porte-parole de l'ONUCI, Hamadoun Touré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : le Conseil reconduit les sanctions et l'embargo sur les armes

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté jeudi une résolution sur la Côte d'Ivoire reconduisant pour un an les embargos sur les armes, les opérations financières et l'exportation de diamants ainsi que les sanctions visant les personnes présumées responsables de violations des droits de l'homme.