La bibliothèque de Tolstoï parmi les nominés au Registre de la Mémoire du monde

La bibliothèque de Tolstoï parmi les nominés au Registre de la Mémoire du monde

media:entermedia_image:12591d1b-4099-4875-a594-ab7ba28491fe
L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a publié lundi un extrait de la liste de plus de 80 collections et documents d'archives proposés cette année pour inscription sur le Registre de la Mémoire du monde. Les 14 experts du Comité consultatif international (CCI) se réuniront à Manchester au Royaume-Uni du 22 au 25 mai, et examineront ces propositions d'inscription sur le Registre de la Mémoire du monde.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a publié lundi un extrait de la liste de plus de 80 collections et documents d'archives proposés cette année pour inscription sur le Registre de la Mémoire du monde. Les 14 experts du Comité consultatif international (CCI) se réuniront à Manchester au Royaume-Uni du 22 au 25 mai, et examineront ces propositions d'inscription sur le Registre de la Mémoire du monde.

Parmi les collections et documents d'archives proposés cette année, apparaissent d'anciens manuscrits médicaux chinois, les archives du compositeur autrichien du XXème siècle, Arnold Schönberg, le plus vieux livre iranien de mathématiques et d'astrologie, le Al-Tafhim li Awa'il Sana'at al-Tanjim du célèbre Abu-Rayhan al-Biruni (973-1048), la bibliothèque personnelle de l'écrivain russe Léon Tolstoï (y compris des manuscrits, photographies et films), la collection Constantine de Trinidad et Tobago qui a appartenu à Learie Nicholas Constantine, baron Constantine de Maraval (1901-1971), un célèbre joueur de cricket qui a été un pionnier des droits de l'homme au Royaume-Uni.

Les nouvelles inscriptions seront soumises à la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, pour approbation avant leur ajout aux 193 collections et documents figurant déjà sur le Registre de la Mémoire du monde.

Le Programme Mémoire du monde a été conçu par l'UNESCO pour promouvoir et préserver des collections d'archives, en particulier par la numérisation. Il s'intéresse à tout l'éventail des supports et des cultures.

La réunion de Manchester se tiendra au lendemain de la quatrième Conférence internationale du programme Mémoire du monde de l'UNESCO à Varsovie, en Pologne, du 18 au 21 mai. Cette conférence se penchera sur le statut et le développement du programme ainsi que sur les questions actuelles de conservation, de promotion et d'accès au patrimoine documentaire.