Un expert de l'ONU sur les droits de l'homme en Tunisie pour assister le gouvernement

12 mai 2011

L'expert indépendant des droits de l'homme, Juan Méndez, effectuera une mission en Tunisie du 15 au 22 mai, afin d'évaluer les problèmes et les défis rencontrés par le gouvernement de transition.

L'expert indépendant des droits de l'homme, Juan Méndez, effectuera une mission en Tunisie du 15 au 22 mai 2011, afin d'évaluer les problèmes et les défis rencontrés par le gouvernement de transition.

« Les nouvelles autorités ont pris un certain nombre de mesures afin d'assurer que les auteurs des violations soient mis face à leurs responsabilités et que des réformes soient entreprises à long terme. En tant que Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, je me concentrerai sur les domaines dans lesquels je peux prêter assistance », a déclaré jeudi Juan Méndez.

« Ma mission consiste à engager un dialogue avec les décideurs et les acteurs clés afin d'aider le gouvernement intérimaire à assurer la justice grâce à une transition réussie et d'appuyer les efforts visant à établir l'Etat de droit, réaliser les droits des victimes de torture et de mauvais traitements aux réparations, promouvoir la responsabilité pour les abus passés et les allégations de torture et de mauvais traitements, et assurer que les auteurs présumés soient tenus responsables conformément au droit international », a-t-il ajouté.

Il s'agit de la première visite officielle en Tunisie d'un expert indépendant des droits de l'homme des Nations Unies depuis la mise en place du Gouvernement intérimaire. Il s'agit également de la première mission du Rapporteur spécial Juan Méndez depuis qu'il a commencé son mandat le 1 novembre 2010.

Durant sa mission de sept jours, le Rapporteur spécial rencontrera des représentants du gouvernement provisoire, du pouvoir judiciaire, du pouvoir législatif, de la Commission d'établissement des faits sur les abus des droits de l'homme depuis le 17 décembre 2011, du Conseil sur la réforme constitutionnelle et la protection des acquis de la révolution, des médias, de la société civile, des agences des Nations Unies et des organisations internationales basées en Tunisie. M. Méndez rencontrera également des victimes et leurs familles. Il se rendra à Tunis, Bizerte et Kasserine.

M. Méndez fera part de ses observations et recommandations préliminaires lors d'une conférence de presse qui se tiendra le 21 mai prochain à Tunis. Le Rapporteur spécial présentera un rapport final au Conseil des droits de l'homme en 2012.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon déplore le regain de tensions en Egypte et en Tunisie

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déploré les violences récentes en Egypte et en Tunisie exhortant les autorités du pays et les peuples à ne pas gâcher l'opportunité créée par les révolutions démocratiques en Afrique du Nord.