L'ONU lance la campagne de la Décennie d'action pour la sécurité routière

L'ONU lance la campagne de la Décennie d'action pour la sécurité routière

media:entermedia_image:3ff9b7b3-38eb-4210-802b-1c3a0e801ef2
Chaque année, 1,3 millions de personnes trouvent la mort sur les routes. Ces accidents sont la première cause de décès pour la tranche d'âge des 15-29 ans.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rencontré à New York le maire de la ville, Michael Bloomberg, jeudi, dans le cadre du lancement de la Décennie d'action pour la sécurité routière. Le chef de l'ONU a salué la vision et la philanthropie du maire de la ville ainsi que ses efforts permettant de réduire le nombre de morts sur les routes, selon lui.

Rappelant que chaque année, 1,3 millions de personnes trouvaient la mort sur les routes, et que ces accidents étaient la première cause de décès pour la tranche d'âge des 15-29 ans, le chef de l'ONU a déclaré : « Ces accidents sont évitables. La bonne nouvelle est donc que nous pouvons faire quelque chose pour y remédier. »

« Avec le Plan mondial d'action pour la sécurité routière, nous avons une feuille de route. Notre but est de sauver 5 millions de vies d'ici 2020 » a expliqué Ban Ki-moon. « Cela implique d'avoir de meilleures infrastructures. Cela demande de l'innovation », a-t-il poursuivi. « Et le maire Michael Bloomberg fait clairement partie de ceux qui ont des idées novatrices. »

Le chef de l'ONU a salué les efforts du maire pour rendre les rues et les routes plus sûres « non seulement pour les conducteurs et leurs passagers, mais aussi pour les piétons, les cyclistes et les motards ».

Il a aussi salué son engagement en faveur des pays moins développés. « Il y a deux ans, le maire a fait le plus gros cadeau jamais offert aux programmes de sécurité routière, 125 millions de dollars pour les dix pays les moins développés et qui représentent près de la moitie des morts sur les routes. »

La Décennie d'action pour la sécurité routière a été lancée mercredi par l'ONU. Une centaine de pays ont organisé des événements et des débats pour inaugurer ce plan d'action.

Le Plan mondial présente des mesures qui visent notamment à améliorer la sécurité des routes et des véhicules, à renforcer les services d'urgence et, plus généralement, à améliorer la gestion de la sécurité routière.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) se charge de la coordination des efforts mondiaux pendant toute la Décennie et elle suivra les progrès accomplis pour atteindre les objectifs fixés.