Nomination d'une Burkinabée au poste de Représentante spéciale adjointe au Burundi

5 mai 2011

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé jeudi la nomination de Rosine Sori-Coulibaly, du Burkina-Faso, au poste de Représentante spéciale adjointe du Bureau des Nations Unies au Burundi.

Elle endossera également les responsabilités de Résidente coordonnatrice, Représentante résidente et Coordonnatrice humanitaire pour le Burundi. Avant de rejoindre l'ONU, Mme Sori-Coulibaly était économiste au ministère burkinabé de l'économie, de la planification et du développement et membre du Conseil économique et social. Maître de conférences à l'Ecole nationale d'administration et membre des Organisations pour l'émancipation des femmes et des droits de l'homme.

Elle a travaillé en tant que consultante pour les Nations Unies en économie au sein du Département des affaires économiques et sociales de l'ONU avant d'être nommée comme expert en économie au sein des bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Burundi et au Bénin puis en Mauritanie en tant que Représentante résidente adjointe.

En tant que Coordonnatrice résidente et Représentante résidente de l'ONU au Togo, elle a travaillé en étroite collaboration avec les partenaires nationaux et internationaux afin de garantir une approche commune pour le développement et les processus électoraux. A cet égard, elle a mobilisé des fonds considérables.

Mme Sori-Coulibaly est diplômée d'un Master en économie du développement de l'Université Cheick Anta Diop de Dakar au Sénégal et d'un troisième cycle en planification et macroéconomie de l'Institut des Nations Unies pour le développement économique et la planification. Née en 1958, elle est mariée et a deux enfants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Burundi : un expert appelle à établir la Commission des droits de l'homme

L'Expert indépendant sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Fatsah Ouguergouz, a salué mercredi l'adoption de la loi créant la Commission nationale indépendante des droits de l'homme et encouragé les autorités à établir « effectivement et rapidement » cette Commission.