Libye : 12 employés de l'ONU ont quitté Tripoli en raison de troubles

Libye : 12 employés de l'ONU ont quitté Tripoli en raison de troubles

media:entermedia_image:4f62ed69-3946-4347-8f19-21f770521dee
Les opérations humanitaires des Nations Unies se poursuivaient lundi en Libye, malgré le départ pour la Tunisie des 12 membres du personnel international des Nations Unies basés à Tripoli, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

« Le personnel de l'ONU est parti en raison des troubles dans certaines parties de Tripoli », a précisé OCHA. « L'ONU, selon la procédure standard, procède à un examen régulier de la situation en matière de sécurité dans tous les pays dans lesquels elle opère, et continuera de le faire en Libye. Nous espérons être en mesure de retourner à Tripoli dès que la situation le permet. Dans l'intervalle, le personnel redéployé couvrira l'ouest de la Libye de la Tunisie ».

Conformément à la pratique habituelle, le personnel local des Nations Unies reste dans le pays. Quant au personnel international qui se trouve à Benghazi, le fief des rebelles dans l'est de la Libye, il reste toujours sur place.

A la date du 1er mai, plus de 12.000 personnes avaient été évacuées de la ville de Misrata. « Nous restons préoccupés par les informations de sources locales faisant état de morts et de blessés dus aux combats », a dit OCHA.

Au total, plus de 665.000 personnes ont fui la Libye depuis le début de la rébellion contre le régime du dirigeant libyen Mouammar Qadhafi.