Ban Ki-moon : l'accord entre factions palestiniennes doit promouvoir la paix

1 mai 2011
Ban Ki-moon

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, ont discuté samedi par téléphone de l'accord de réconciliation entre les deux principales factions palestiniennes, le Hamas et la Fatah conclu le 27 avril dernier sous l'égide de l'Egypte. Pour Ban Ki-moon cet accord doit permettre de « promouvoir la paix, la sécurité et la non-violence ».

Ban Ki-moon a noté « avec intérêt l'accord conclu entre le Fatah et le Hamas annoncé au Caire », a fait savoir samedi son porte-parole dans un communiqué. Il a salué les efforts menés par l'Egypte dans ce processus et exprimé son espoir de voir la réconciliation « promouvoir la paix, de sécurité et de non-violence ».

L'accord consiste principalement pour les deux factions à créer un gouvernement et organiser des élections dans l'année. Le Chef de l'ONU a indiqué que les Nations Unies allaient étudier l'accord avec attention et a dit avoir pris note des inquiétudes d'Israël sur les implications de l'accord de réconciliation.

Il a également souligné « le besoin de progresser vers l'unité palestinienne dans le cadre de travail le l'Autorité palestinienne dirigée par le Président Abbas et les engagements de l''Organisation de libération de la Palestine (OLP) ».

Enfin il a exprimé son inquiétude sur l'impasse sur les négociations entre Israël et les Palestiniens soulignant que le Quatuor (Etats-Unis, Russie, Unions européenne, ONU) était à pied d'œuvre pour aider les deux parties à finaliser les problèmes de statuts et parvenir à l'instauration de la paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.