Corée du Nord : le PAM lance une opération pour aider 3,5 millions de personnes

29 avril 2011

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé vendredi avoir lancé une opération d'urgence alimentaire et nutritionnelle pour répondre aux besoins urgents en nourriture de près de 3,5 millions de personnes vulnérables en République populaire démocratique de Corée (RPDC).

L'opération – qui inclura les standards de contrôle et de suivi les plus élevés afin d'assurer que la nourriture parvienne là où elle est nécessaire – se concentrera principalement sur les besoins nutritionnels des femmes et des enfants. Une récente 'Evaluation rapide de sécurité alimentaire', menée par le PAM, a conclu que les pénuries en RPDC ont causé une sérieuse détérioration de la santé de millions de personnes parvenant déjà très difficilement à se nourrir.

« Nous sommes à un moment critique. Il est essentiel d'apporter des vivres dans le pays et d'atteindre les millions de personnes qui ont déjà faim », explique le Directeur adjoint du PAM, Amir Abdulla. « Nous nous inquiétons particulièrement pour les personnes les plus affectées par les fluctuations de la chaîne d'approvisionnement en nourriture : les enfants, les mères, les personnes âgées et les familles nombreuses. »

Un hiver rude, des pertes de récoltes et un manque de ressources pour sécuriser des livraisons en céréales de l'étranger font de la RPDC un pays très vulnérable aux pénuries alimentaires. Les cas de malnutrition aigue ont atteint des niveaux critiques. Par ailleurs, l'étendue de la malnutrition chronique et le manque d'alimentation adéquate en RPDC signifient que, à la moindre baisse des niveaux de consommation alimentaire, la situation peut se détériorer très rapidement, souligne le PAM.

Les rations gouvernementales ne couvrent actuellement que la moitié des besoins quotidiens en nourriture de la population. Certaines familles ont déjà mis en place des stratégies de survie aux répercutions négatives, comme la réduction de la taille ou du nombre de repas par jour.

Le PAM a indiqué qu'il distribuerait les deux céréales de base aux groupes vulnérables à travers le système public de distribution et fournirait également les ingrédients de base pour produire des produits nutritionnels tels le lait de soja et de maïs, un mélange de riz et de lait et les biscuits enrichis en nutriments localement.

« La nouvelle opération sera lancée sous des conditions rigoureuses d'évaluation et de suivi, décidées avec l'accord des autorités nord-coréennes. Plus de 400 visites de sites sur le terrain seront entreprises par le personnel du PAM chaque mois, avec un préavis de 24 heures, et qui comprendront un accès aux marchés provinciaux. Un cinquième du personnel international parlera coréen », a précisé l'agence onusienne.

Étant donnés les besoins immédiats en nourriture, le PAM entend acheter de la nourriture dans les pays voisins. Le PAM utilisera les ports et points d'accès au réseau ferroviaire les plus proches des régions où les besoins les plus urgents en vivres ont été identifiés.

Cette nouvelle opération d'urgence est prévue pour une période d'un an. Elle apportera une assistance continue, sous forme de produits nutritionnels destinés aux groupes de population identifiées préalablement, et ce, même après les récoltes du mois d'octobre. Le coût estimé de cette opération s'élève à 200 millions de dollars.

Etant donné que la vulnérabilité de la RPDC aux catastrophes naturelles telles les sécheresses ou les inondations constitue un risque majeur, le PAM prévoit de garder des réserves alimentaires dans le pays afin de permettre une réponse rapide, si nécessaire.

« Le PAM travaille en RPDC depuis 15 ans. Nous nous appuierons sur cette expérience et cette expertise pour nous assurer que cette opération permette de fournir de la nourriture, ainsi qu'une nutrition vitale et durables à ceux qui ne peuvent pas subvenir à leurs propres besoins pendant ces mois difficiles, » a ajouté M. Abdulla.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Corée du Nord bientôt confrontée à un grave déficit alimentaire, selon l'ONU

Près de cinq millions d'habitants de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) vont souffrir de pénuries alimentaires en 2010-2011, en dépit de récoltes satisfaisantes et d'un léger accroissement des disponibilités vivrières, selon un rapport publié mardi par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).